Fitch confirme la note «AAA» accordée aux États-Unis

L'agence d'évaluation financière Fitch a réaffirmé vendredi la note «AAA»... (PHOTO STAN HONDA, AFP)

Agrandir

PHOTO STAN HONDA, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

L'agence d'évaluation financière Fitch a réaffirmé vendredi la note «AAA» accordée aux États-Unis en estimant que la solidité de son système financier lui permettait d'absorber un niveau de dette publique plus élevé que la normale.

«Les États-Unis jouissent d'une souplesse financière sans équivalent (...) et abritent le marché de capitaux le plus liquide au monde», assure l'agence de notation dans son communiqué, ajoutant par ailleurs que la prédominance du dollar ne semble pas avoir été «entamée».

Selon Fitch, ces caractéristiques permettent aux États-Unis de supporter un niveau de dette publique plus élevé que celui des autres pays bénéficiant du «AAA», la meilleure note possible qui permet en théorie de réduire les coûts d'emprunt sur les marchés.

Selon les projections gouvernementales, la dette publique américaine devrait atteindre 101% de son produit intérieur brut en 2015.

«L'économie (américaine, ndlr) est l'une des plus productives, dynamiques et technologiquement avancées dans le monde», ajoute encore Fitch, assurant qu'elle n'entendait pas modifier cette note dans les prochains mois.

L'agence met toutefois en garde contre un «possible» nouvel affrontement politique sur la dette publique américaine qui avait culminé à l'automne 2013 avec la fermeture partielle de l'administration pendant quinze jours.

Le plafond légal de la dette publique a été suspendu jusqu'en 2015, date à laquelle un nouveau compromis devra être trouvé entre l'exécutif démocrate et l'opposition républicaine pour permettre au pays de continuer à emprunter et à rembourser ses créanciers.

«La cohérence du processus politique dans le champ économique est plus faible que dans la plupart des autres pays notés +AAA+», note Fitch.

Un précédent psychodrame sur le plafond de la dette publique à l'été 2011 avait conduit l'agence concurrente Standard and Poor's à priver les États unis de leur «triple A».

Moody's confirme la note de la France,

 L'agence de notation financière Moody's a confirmé vendredi la note de solvabilité financière de la France à «Aa1» et maintenu sa perspective «négative» suggérant qu'elle pourrait l'abaisser ultérieurement, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Moody's a souligné que la note de crédit de la France restait solide en dépit de pressions budgétaires et fiscales significatives.

«En dépit de pression négative sur le crédit, le pays conserve des forces significatives, notamment la taille et la santé de son économie ainsi qu'un fardeau de la dette soutenable en dépit d'une érosion continue et graduelle de sa solidité économique et budgétaire», note le communiqué.

«L'affirmation de la note est aussi soutenue par l'engagement renouvelé du gouvernement à accélérer le rythme des réformes structurelles et à introduire une approche plus consistante de sa politique économique ainsi que de mettre en oeuvre un programme d'économie budgétaire», a souligné Moody's.

Jeudi, le journal L'Opinion avait assuré que Moody's avait informé le gouvernement français d'une baisse imminente de la note du pays.

Une «information erronée», «éthiquement répréhensible» et qui «a eu un impact sur les marchés financiers», s'était ému vendredi le ministre des Finances Michel Sapin qui a demandé à l'Autorité des marchés financiers d'enquêter sur cette information qui s'est donc révélée fausse.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer