L'Allemagne veut rejeter l'accord de libre échange UE-Canada

L'Allemagne s'opposera à la signature en l'état d'un accord de libre-échange... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

L'Allemagne s'opposera à la signature en l'état d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, perçu comme un test pour un accord plus vaste avec les États-Unis, affirme la presse allemande.

Selon des diplomates allemands cités par le quotidien Süddeutsche Zeitung dans son édition du week-end, le gouvernement d'Angela Merkel ne peut pas signer l'accord avec le Canada «tel qu'il est négocié actuellement».

L'Allemagne est certes prête en principe à parapher le document en septembre, mais le chapitre concernant la protection juridique des investisseurs, notamment des entreprises nord-américaines investissant dans un pays de l'UE, est «problématique» et ne peut être accepté en l'état, poursuit le journal.

Les 28 États membres doivent recevoir la semaine prochaine l'accord négocié avec le Canada pour examen.

Or «cet accord de libre-échange avec le Canada est un test pour le traité avec les États-Unis», selon un haut conseiller de la Commission européenne cité par la Süddeutsche Zeitung. Si l'accord avec le Canada est «rejeté, ce sera mort aussi avec les États-Unis», selon la même source.

L'UE espère conclure les négociations sur un accord avec les États-Unis l'an prochain, avant la fin du second mandat du président américain, Barack Obama.

Une fois pleinement mis en oeuvre, le traité, appelé en anglais Tafta ou TTIP, pourrait stimuler l'économie européenne de 120 milliards d'euros par an et l'économie américaine de 95 milliards, assure Bruxelles.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer