Propriétés de choix fait mieux que prévu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Nguyen
La Presse Canadienne
Toronto

La fiducie de placement immobilier Propriétés de choix (T.CHP.UN), récemment essaimée par le géant des supermarchés Loblaw (T.L), cherche à réduire ses coûts tout en continuant d'ajouter des éléments à son portefeuille de propriétés de commerce de détail cette année.

«Notre programme de développement va continuer à prendre de l'élan tout au long de l'année», a estimé le président et chef de la direction de Propriétés de choix, John Morrison, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

«Nous allons continuer à envisager des acquisitions dans l'année à venir, tant dans les actifs immobiliers détenus par Loblaw que ceux d'autres vendeurs.»

La fiducie entend réduire ses coûts en créant sa propre équipe de gestion de propriétés, a expliqué M. Morrison, une initiative qui aiderait la fiducie à bâtir une «meilleure relation avec les locataires  et lui permettrait d'avoir une meilleure connaissance du marché».

La société a actuellement recours à l'impartition pour assurer la gestion de ses propriétés.

Propriétés de choix a affiché mardi une perte de 6,5 millions $, ce qu'elle a attribué à un ajustement à la baisse de la juste valeur de ses parts échangeables de 112 millions $, lequel a été partiellement contrebalancé par un gain de 68,8 millions $ de la juste valeur de ses immeubles de placement.

Cependant, la fiducie a réalisé un bénéfice ajusté de 36,8 millions $, ce qui s'est avéré supérieur à ses prévisions de 34,6 millions $, émises lors de la préparation de son entrée en Bourse l'an dernier.

Les fonds provenant des activités opérationnelles, un indicateur clé pour les entreprises du secteur immobilier, se sont chiffrés à 82,2 millions $, comparativement à des prévisions de 78,9 millions $.

Propriétés de choix a estimé que ses fonds provenant des activités opérationnelles avaient surpassé ses attentes grâce aux acquisitions réalisées au cours du trimestre, ainsi qu'à de plus faibles dépenses générales et administratives que prévu.

Au cours du quatrième trimestre clos le 31 décembre, Propriétés de choix s'est porté acquéreur de 12 propriétés, pour une somme totale de 186 millions $.

Le rachat de 10 de ces propriétés a été annoncé en octobre. Les deux autres sont un petit centre commercial situé à Toronto et un terrain pour aménagement futur dans un emplacement de commerces de détail à Surrey, en Colombie-Britannique.

M. Morrison a indiqué qu'un magasin Real Canadian Superstore de 120 000 pieds carrés serait érigé sur le site de Surrey, sa construction devant commencer au deuxième trimestre de cette année. Le reste du terrain sera loué à d'autres détaillants.

La fiducie Propriétés de choix a été essaimée l'an dernier par Loblaw, qui reste son plus important investisseur et locataire. La société mère de Loblaw, George Weston (T.WN) , a indirectement acheté 20 millions de parts pour 200 millions $, ce qui lui vaut une participation de 5,6 pour cent.

Au moment de son essaimage, Propriétés de choix comptait 415 propriétés de commerce de détail, un édifice à bureaux et neuf entrepôts, pour un total brut de 35,3 millions de pieds carrés en superficie louable. Elle en détient maintenant 435, pour un total de 36,3 millions de pieds carrés.

Les parts de Propriétés de choix ont cédé mardi 8 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 10,37 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer