Hydrocarbures: transaction de 1,8 milliard pour le Canadien Encana

Doug Suttles, le président d'Encana.... (PHOTO JEFF MCINTOSH, ARCHIVES PC)

Agrandir

Doug Suttles, le président d'Encana.

PHOTO JEFF MCINTOSH, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le producteur canadien d'hydrocarbures Encana va céder le champ gazier de Bighorn, situé dans le bassin d'Alberta, dans l'Ouest canadien, à son compatriote Jupiter Resources, moyennant 1,8 milliard de dollars, selon des communiqués publiés vendredi.

La transaction devrait être finalisée d'ici la fin du troisième trimestre, a précisé Jupiter, une émanation canadienne du fonds d'investissement américain Apollo Global Management.

La vente inclut près de 146 000 hectares de terrain ainsi qu'une production quotidienne de gaz naturel riche en pétrole, qui s'élève à plus de 9 millions équivalents de mètres cubes par jour au premier trimestre.

Selon les estimations effectuées à la fin de l'année 2013, le champ gazier dispose de plus de 31 milliards de mètres cubes de réserves, aux trois quarts composées de gaz naturel, selon un communiqué d'Encana.

«Nous sommes très heureux d'avoir la possibilité de développer activement BigHorn, l'un des principaux champs d'Amérique du Nord, situé dans une zone qui a généré parmi les meilleurs résultats au Canada ces dernières années», s'est félicité Simon Bregazzi, le PDG de Jupiter Resources.

Encana, qui était surtout jusqu'à récemment un producteur de gaz majeur, a décidé fin 2013 de concentrer ses activités sur cinq gisements de pétrole de schiste et de gaz dits «liquides» (éthane, butane, propane et condensats) en Amérique du Nord.

L'opération de vente à Jupiter Resources est la seconde d'une telle importance menée par Encana depuis le début de l'année. Le groupe avait cédé fin mars des propriétés gazières dans le Wyoming, aux États-Unis, là encore pour environ 1,8 milliard d'euros.

Installé à Calgary, dans l'Alberta, Jupiter Resources est spécialisé dans l'exploration et l'exploitation de gaz naturel enrichi en pétrole. Avant l'acquisition du champ gazier de BigHorn, le groupe détenait environ 159 milliards de dollars d'actifs.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer