Lululemon réduit ses prévisions

Lululemon affirme continuer à être attentive aux occasions... (PHOTO LUCAS JACKSON, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Lululemon affirme continuer à être attentive aux occasions de croissance en Asie et en Europe et espère toujours compter 20 magasins dans chacun de ces marchés d'ici 2017.

PHOTO LUCAS JACKSON, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Nguyen
La Presse Canadienne
TORONTO

Le fabricant canadien de vêtements de yoga Lululemon Athletica a prévenu jeudi que ses revenus pour la saison du magasinage des Fêtes et pour l'ensemble de son exercice pourraient être plus faibles que prévu, alors qu'il connaît des problèmes de livraison sur la côte Ouest et que les dollars canadiens et australiens se sont dépréciés.

Le chef de la direction de Lululemon, Laurent Potdevin, a indiqué aux analystes que l'impact le plus important serait attribuable aux délais observés au port de Los Angeles, qui ont forcé le détaillant de Vancouver à réduire ses prévisions de ventes du quatrième trimestre de 10 millions $ US.

«Nous évaluons continuellement la situation et toute notre équipe concentre ses efforts sur les semaines de ventes des Fêtes qui s'en viennent et sur le maintien de notre trajectoire positive en janvier», a-t-il affirmé, ajoutant que la société comprenait bien qu'il était possible que les tensions dans les relations de travail qui causent les délais se transforment en grève en bonne et due forme.

Un certain nombre de grands détaillants, de la chaîne de magasins de luxe Nordstrom au spécialiste de la rénovation Home Depot, ont été touchés par les problèmes du port de Los Angeles depuis le mois d'août. Le port est un important point d'accès pour le transport de marchandises entre l'Asie et l'Amérique du Nord.

Environ un million d'exemplaires de produits de la marchandise de Lululemon ont été touchés par des délais de sept à dix jours, a estimé la société. En raison de ces retards, Lululemon s'attend à afficher des revenus d'entre 570 millions $ US et 585 millions $ US pour son quatrième trimestre, ce qui serait inférieur aux attentes des analystes interrogés par Thomson Reuters.

En plus des retards dans les livraisons, la société s'attend à engranger 5 millions $ US de moins au quatrième trimestre en raison de la dépréciation des dollars canadien et australien vis-à-vis du billet vert américain.

Lululemon vise maintenant un bénéfice par action d'entre 65 cents US et 69 cents US pour le quatrième trimestre, comparativement à celui de 72 cents US attendu par les analystes.

Malgré ces ajustements à ses prévisions, la société a affiché jeudi un bénéfice du troisième trimestre supérieur aux attentes, soutenu par des ouvertures de nouveaux magasins et certains ajustements à son offre de produits.

Au cours du plus récent trimestre, Lululemon a ouvert un nouveau magasin phare à Vancouver, ce qui lui a permis d'augmenter ses ventes de 50% par rapport à son ancien emplacement.

La société a aussi ouvert son plus grand magasin jusqu'à maintenant à Santa Monica, en Californie, avec une superficie de 5700 pieds carrés. Un nouveau magasin réservé aux hommes a ouvert ses portes dans le quartier Soho de New York le mois dernier, tandis qu'un premier établissement Lululemon a vu le jour à Singapour et qu'un autre accueillera ses premiers clients au Moyen-Orient dans la deuxième moitié de 2015.

Lululemon affirme continuer à être attentive aux occasions de croissance en Asie et en Europe et espère toujours compter 20 magasins dans chacun de ces marchés d'ici 2017.

Pour son troisième trimestre, Lululemon (NASDAQ:LULU) a affiché un bénéfice en baisse attribuable à une plus faible croissance de ses ventes d'ensemble, ce qui a été partiellement contrebalancé par un bond de 27% de ses ventes en ligne.

La société a engrangé un bénéfice de 60,45 millions $ US, ou 42 cents US par action, pour la période de 13 semaines close le 2 novembre, ce qui se compare à un bénéfice de 66,11 millions $ US, ou 46 cents US par action, pour la même période l'an dernier.

Les analystes misaient sur un bénéfice par action de 38 cents US, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Le chiffre d'affaires du plus récent trimestre a atteint 419,4 millions $ US, soit 10% de plus que l'an dernier. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont cependant retraité de 3% après les ajustements pour les taux de change.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer