McDonald's ferme «temporairement» ses établissements en Crimée

Cette décision a suscité la stupéfaction auprès des... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Cette décision a suscité la stupéfaction auprès des habitants, accueillis vendredi à Simféropol par un écriteau sur lequel était écrit «Notre établissement n'est pas ouvert pour le moment. Nous nous en excusons».

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SIMFÉROPOL, CRIMÉE

La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's a fermé «temporairement» ses trois établissements en Crimée, invoquant la «suspension» de services bancaires et financiers importants dans la Péninsule, a indiqué à l'AFP un porte-parole.

Il a ajouté, dans un courriel, que McDonald's examinait aussi les «implications réglementaires éventuelles qui pourraient résulter de la nouvelle situation en Crimée».

La Crimée, une péninsule du sud de l'Ukraine, a été rattachée à la Russie à la suite d'un référendum controversé le 16 mars, provoquant l'annonce de sanctions de la part des États-Unis et de l'Union européenne.

Cette nouvelle donne inquiète les multinationales qui s'interrogent sur les conséquences de ces changements politiques pour leurs activités.

McDonald's insiste sur le fait que sa décision est basée sur «des considérations économiques qui n'ont rien à voir avec la politique».

La chaîne de fast-food souligne qu'elle n'avait pas d'autre choix que de fermer ses restaurants, après la «suspension» de services bancaires et financiers importants dans la Péninsule.

Des banques ukrainiennes ont quitté la capitale de la Crimée, Simféropol, ces derniers jours.

Un peu plus tôt, le groupe de fast-food américain avait invoqué des «raisons opérationnelles hors de (son) contrôle», sur son site internet ukrainien.

McDonald's n'a pas indiqué combien de temps allait durer cette fermeture «temporaire».

«Nous espérons rouvrir nos restaurants bientôt de sorte de pouvoir accueillir à nouveau nos clients fidèles», a simplement précisé le porte-parole.

Cette décision a suscité la stupéfaction auprès des habitants, accueillis vendredi à Simféropol par un écriteau sur lequel était écrit «Notre établissement n'est pas ouvert pour le moment. Nous nous en excusons».

McDonald's possède trois établissements en Crimée, à Simféropol, Sébastopol et Yalta, dont les adresses ont été retirées du site internet.

La chaîne de restauration rapide a indiqué qu'elle avait donné la possibilité aux 200 à 300 employés affectés d'aller travailler dans d'autres restaurants à son enseigne en Ukraine.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer