Déficit de 2,3 milliards en août à Ottawa

Ce déficit de 2,3 milliards est imputable à... (PHOTO ÉTIENNE RANGER, ARCHIVES LE DROIT)

Agrandir

Ce déficit de 2,3 milliards est imputable à une hausse des charges de programmes de 4,4 milliards de dollars comparativement au mois d'août 2014.

PHOTO ÉTIENNE RANGER, ARCHIVES LE DROIT

(Ottawa) Le gouvernement fédéral a accusé un déficit de 2,3 milliards de dollars durant le mois d'août, réduisant ainsi à 2,8 milliards de dollars le surplus pour les cinq premiers mois de l'exercice financier 2015-2016.

Ce déficit de 2,3 milliards est imputable à une hausse des charges de programmes de 4,4 milliards de dollars comparativement au mois d'août 2014. Cette hausse des charges tient compte des rajustements comptabilisés des régimes de retraite et des autres avantages futurs des employés et des anciens combattants, selon les explications fournies par le ministère des Finances dans la dernière revue financière publiée vendredi.

Malgré tout, la situation financière du gouvernement fédéral s'est améliorée durant les cinq premiers mois du présent exercice financier comparativement à la même période de l'exercice 2014-2015 au cours de laquelle Ottawa accusait un déficit de 1,1 milliard de dollars. L'exercice financier de 2014-2015 s'est tout de même soldé par un excédent budgétaire de 1,9 milliard de dollars.

L'annonce de ce déficit en août survient alors que les libéraux de Justin Trudeau, élus avec une confortable majorité de 184 sièges aux élections du 19 octobre, s'activent afin de prendre le pouvoir le 4 novembre. C'est à cette date que M. Trudeau annoncera la composition de son cabinet et on connaîtra alors  le ministre des Finances qui aura la tâche de préparer le premier budget du nouveau gouvernement.

En compagne électorale, les libéraux de Justin Trudeau ont promis d'augmenter les investissements dans les infrastructures de 60 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années. Ces nouveaux investissements, selon leurs calculs, devraient entrainer des déficits « modestes » d'environ 10 milliards de dollars durant les trois premières années de leur mandat. Le retour à l'équilibre budgétaire serait atteint en 2019-2020.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer