L'actif net de l'OIRPC dépasse les 200 milliards $

L'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada a affiché un... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Nguyen
La Presse Canadienne
Toronto

L'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada a affiché un rendement de 5,9 % pour son troisième trimestre clos le 31 décembre, grâce aux gains des marchés d'actions, à des investissements dans un certain nombre de terres et à des ententes immobilières.

L'OIRPC a vu son actif net atteindre 201,5 milliards $ à la fin décembre, en hausse par rapport à 192,8 milliards $ à la fin septembre.

C'est la première fois que les actifs nets de l'office dépassent le cap des 200 milliards $. L'augmentation de 8,7 milliards $ du plus récent trimestre comprenait un revenu de placement net de 11,1 milliards $.

L'OIRPC, un des plus grands gestionnaires de fonds de retraite au Canada, investit l'argent dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite, d'invalidité et de survivant à ses quelque 18 millions de contributeurs actuels et retraités.

Parmi les principales ententes conclues par l'OIRPC au cours du troisième trimestre se trouve notamment l'acquisition d'Assiniboia Farmland LP, un gestionnaire de fonds qui détient un portefeuille de terres agricoles en Saskatchewan, pour 128 millions $.

L'office a en outre dépensé 468,2 millions $ pour une participation de 15 pour cent dans ORPEA SA, un fournisseur européen de soins de longue durée, et s'est emparé d'une participation de 50 pour cent dans un portefeuille de propriétés australiennes évalué à 2,74 milliards $.

Plus tôt cette semaine, l'OIRPC a annoncé avoir engagé 250 millions $ US dans un fonds pour des projets résidentiels dans les plus grandes villes de l'Inde. Ce fonds entend surtout s'intéresser au développement dans la région de la capitale nationale, Delhi, de même qu'à Mumbai, Bangalore, Pune et Chennai.

Le président et chef de la direction de l'OIRPC, Mark Wiseman, a indiqué que de nouveaux bureaux seraient ouverts à New York et à Sao Paulo, au Brésil, afin d'accroître la présence mondiale de l'office et de se concentrer sur les investissements internationaux en 2014.

«Comme notre horizon de placement s'étend sur plusieurs générations, nous restons axés sur nos plans de croissance à long terme, plutôt que sur le rendement généré au cours d'un trimestre en particulier», a rappelé vendredi M. Wiseman, dans un communiqué.

«C'est dans cet esprit que nous avons continué de diversifier le portefeuille à l'échelle mondiale en effectuant un certain nombre de placements importants dans divers marchés au cours du dernier trimestre.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer