Tesla atteint ses objectifs 2015 mais l'action recule

Les chiffres de livraison de Tesla sont très... (PHOTO ROBERT GALBRAITH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Les chiffres de livraison de Tesla sont très surveillés par la communauté financière parce qu'ils sont un baromètre sur l'état de la production du groupe, qui ne dispose pour l'instant que d'une seule usine.

PHOTO ROBERT GALBRAITH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le fabricant américain de véhicules électriques de luxe Tesla (TSLA) a livré 17 400 voitures au quatrième trimestre 2015, atteignant ainsi l'objectif qu'il s'était fixé, mais le titre reculait à Wall Street.

Sur l'ensemble de l'année écoulée, la jeune entreprise californienne a livré en tout 50 580 véhicules, en ligne avec la fourchette de 50 000 à 52 000 arrêtée début novembre.

À l'époque, Tesla avait indiqué qu'il comptait livrer entre 17 000 et 19 000 véhicules sur les trois derniers mois de l'année.

Les chiffres de livraison de Tesla sont très surveillés par la communauté financière parce qu'ils sont un baromètre sur l'état de la production du groupe, qui ne dispose pour l'instant que d'une seule usine.

Sur le dernier trimestre 2015, le groupe d'Elon Musk a livré 17 192 «Model S», sa luxueuse berline, en hausse d'environ 75% comparé au quatrième trimestre 2014.

Environ 208 «Model X», le multisegment présenté fin septembre, ont été livrés à leurs propriétaires. Tesla indique en avoir produit en tout 507 au cours du trimestre et va ainsi livrer les 299 restants en ce début de premier trimestre 2016.

Depuis son lancement en septembre, plus de 20 000 réservations de ce multisegment - qui vient avec des configurations de 5, 6 et 7 places - ont été enregistrées.

Les investisseurs espèrent que le «Model X», premier 4X4 de ville tout-électrique en vente, va permettre à Tesla d'élargir sa clientèle et de devenir enfin rentable à moyen terme. Depuis sa création il y a 13 ans, le constructeur de Palo Alto (Californie) n'a pas encore dégagé de bénéfice malgré son succès boursier et une image positive et d'innovateur dans l'opinion.

À Wall Street, le titre Tesla lâchait 3,92% à 230,12$ en début de séance lundi, les investisseurs préférant se concentrer sur un incendie inexpliqué durant le week-end d'une Tesla en Norvège pendant son rechargement.

Les médias norvégiens ont notamment publié des photos montrant des flammes de plusieurs mètres de haut, et un véhicule complètement calciné à la fin. Personne n'a été blessé.

Les véhicules Tesla sont très populaires en Norvège, du fait d'une fiscalité avantageuse pour les voitures électriques et du fort pouvoir d'achat local.

Sur les 11 premiers mois de l'année, la marque avait une part de marché de 2,7% dans ce pays, devant des constructeurs comme Opel, Renault ou Honda.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer