Bons résultats pour l'industrie automobile

Après quatre années de fortes augmentations des ventes... (Photo Rebecca Cook, archives Reuters)

Agrandir

Après quatre années de fortes augmentations des ventes - et d'aubaines restreintes - alors que l'état de l'économie s'améliorait, la demande aux États-Unis pour les nouvelles voitures et camions devrait ralentir en 2014.

Photo Rebecca Cook, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Veronique DUPONT
Associated Press
New York

L'industrie automobile a affiché l'an dernier ses meilleurs résultats de ventes aux États-Unis depuis 2007. Toutefois, les constructeurs devront en faire un peu plus pour attirer les consommateurs en 2014.

Après quatre années de fortes augmentations des ventes - et d'aubaines restreintes - alors que l'état de l'économie s'améliorait, la demande aux États-Unis pour les nouvelles voitures et camions devrait ralentir en 2014. Cela pourrait signifier de meilleurs prix pour les acheteurs, alors que les entreprises lutteront pour accroître leurs parts de marché.

Les ventes aux États-Unis ont augmenté de huit pour cent, à 15,6 millions d'unités en 2013, un résultat surtout attribuable à un bond des ventes de camionnettes pour les secteurs de la rénovation domiciliaire et de l'énergie. Pour la 32e année consécutive, les camions de la Série F de Ford ont été les meilleurs vendeurs au pays, à 763 402 unités. La Toyota Camry a été l'automobile la plus vendue, à 404 484 unités.

Mais l'industrie a eu un aperçu de ce qui se profile avec le ralentissement des ventes en décembre. General Motors, Toyota et Volkswagen ont tous connu des déclins, alors que des rivaux offraient de meilleures aubaines, selon TrueCar.com, qui suit l'évolution des prix des voitures.

Le constructeur Chrysler a fait part vendredi d'une hausse de six pour cent de ses ventes de véhicules neufs en décembre.

Chez GM, les ventes du mois de décembre étaient en baisse de plus de six pour cent, alors son modèle le plus populaire, la camionnette Chevrolet Silverado, chutait de 16 pour cent. Toyota a vu ses ventes reculer de 1,7 pour cent par rapport à décembre 2012, alors que Ford enregistrait une légère progression de 1,8 pour cent. Volkswagen, qui a connu une année 2013 difficile, a vu ses ventes de décembre chuter de 23 pour cent.

Globalement, les ventes du secteur ont été pratiquement inchangées pour le mois. Un ralentissement est inévitable, disent des analystes.

Ainsi, 2013 pourrait représenter la dernière des années de forte reprise. L'an dernier a marqué le meilleur rendement dans l'industrie depuis 2007, alors que 16,1 millions de nouvelles voitures et camions avaient été vendus.

Pour l'ensemble de l'année, Ford a connu la plus forte croissance, de 11 pour cent, ce qui a porté ses ventes à près de 2,5 millions de véhicules. Les ventes annuelles de Chrysler ont bondi de neuf pour cent, à 1,8 million de véhicules, alors que celles de GM progressaient de sept pour cent, à 2,8 millions de véhicules.

Toyota a vu ses ventes pour 2013 dépasser les 2,2 millions de véhicules, en hausse de 7 pour cent. Honda a aussi affiché une progression de 7 pour cent. Quant à Volkswagen, ses ventes ont diminué de sept pour cent, à quelque 408 000 véhicules.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer