Vente d'actifs de Nortel: un règlement pourrait être proche

Le partage d'une portion des 7,3 milliards $ US tirés de la vente de certains... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Friend
La Presse Canadienne
TORONTO

Le partage d'une portion des 7,3 milliards $ US tirés de la vente de certains actifs du géant des télécommunications déchu Nortel pourrait sous peu faire l'objet d'un règlement.

Deux sources proches des négociations ont affirmé que des avocats de Nortel en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique étaient susceptibles de parvenir à une entente sur leur part des sommes en question, plus tard cette semaine.

Le mois dernier, des avocats ont déposé en cour des documents dans lesquels ils ont laissé entendre que certaines des parties pourraient être proches d'un règlement. Et lundi matin, les avocats du segment européen de Nortel n'étaient pas présents dans la salle d'audience en raison de négociations.

Néanmoins, une entente en Europe ne règlerait qu'une partie de la question du partage du produit de la vente d'actifs parmi les différentes parties, incluant des détenteurs d'obligations et des retraités canadiens.

Les avocats de retraités du Royaume-Uni ont défendu la cause de leurs clients devant un juge de Toronto, lundi, dans le cadre du procès qui a débuté en mai au Canada et aux États-Unis.

À son sommet à la fin des années 1990, Nortel valait près de 300 milliards $. L'entreprise comptait alors plus de 90 000 employés à travers le monde.

En 2009, Nortel a déclaré faillite en Amérique du Nord et en Europe, provoquant la perte de milliers de postes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer