Nestlé achète à Valeant des droits de commercialisation

Le groupe suisse Nestlé a annoncé mercredi qu'il achetait à Valeant (T.VRX)... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Zurich

Le groupe suisse Nestlé a annoncé mercredi qu'il achetait à Valeant (T.VRX) les droits de commercialisation de certains produits de dermatologie esthétique pour 1,4 milliard de dollars.

«Par cette acquisition, nous allons acquérir des actifs clés pour accroître l'activité de Nestlé dans le domaine des traitements dermatologiques spécialisés», a commenté le patron de Nestlé, Peter Brabeck-Letmathe, cité dans un communiqué.

La transaction, qui devra être avalisée par les autorités réglementaires, porte sur l'exclusivité des droits de produits de dermatologie esthétique aux États-Unis et au Canada, a indiqué le groupe suisse dans un communiqué.

Ces deux marchés représentent ensemble plus de la moitié du marché mondial à croissance rapide de l'esthétique médicale, a-t-il précisé.

Parmi les produits figurent notamment Restylane, Perlane et Emervel, des produits utilisés pour des soins de correction esthétique du visage.

Ces marques sont actuellement produites par Galderma, qui les vend par le biais de ses filiales au niveau mondial, à l'exception du Canada et des États-Unis.

Valeant en avait acquis les droits de distribution sur ces deux marchés fin 2012 lorsqu'il avait racheté le laboratoire Medicis.

L'opération, qui sera réglée en espèces, inclut également la marque Dysport, un traitement à base de toxine botulique commercialisé en Europe sous le nom d'Azzalure, dont Valeant détenait jusqu'à présent des droits pour le marché nord-américain.

S'y ajoute la marque Sculptura, dont Nestlé va racheter tous les droits.

En février, Nestlé a réduit sa participation dans le groupe français L'Oréal, qui doit lui céder ses parts dans le laboratoire dermatologique Galderma.

Nestlé avait annoncé dans la foulée son intention de se renforcer dans les soins de la peau en regroupant sous le même toit Galderma et Bübchen, son activité de soin de la peau pour bébés.

Dans un communiqué séparé, le groupe basé à Laval, au Québec, a de son côté estimé que la transaction était attrayante, aussi bien pour Valeant que pour Galderma et «s'accordait bien» avec son projet de rachat d'Allergan.

En avril, Valeant a lancé une OPA hostile sur ce fabricant américain du Botox et a envisagé récemment de relever son offre, Allergan s'étant allié au milliardaire américain Bill Ackman afin de s'opposer à ses avances.

Ce matin, le titre Nestlé s'adjugeait 0,22% à 69,70 francs suisses alors que l'indice SMI des valeurs vedettes de la place suisse était à l'équilibre, s'appréciant de 0,01%.

Jean-Philippe Berstchy, analyste chez Vontobel, a salué ce «mouvement stratégique dans la dermatologie esthétique», a-t-il commenté dans une note.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer