Victime d'un AVC, l'ex-ministre Jacques Daoust dans un état «stable»

Jacques Daoust... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Jacques Daoust

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'ex-ministre des Transports Jacques Daoust se trouve dans un état «stable» après avoir été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC), a indiqué son fils mercredi.

M. Daoust, 69 ans, a été admis à l'hôpital de Verdun dans les derniers jours après avoir ressenti un malaise à son domicile de L'Île-des-Soeurs. Il a été transféré dans un établissement spécialisé, où il se trouve toujours.

«Présentement, son état est stable et on continue de le suivre au jour le jour», a indiqué le fils de M. Daoust, Sébastien.

Il a préféré ne pas donner davantage de détails sur l'état de santé de son père pour éviter d'accabler encore davantage sa famille.

Après une carrière fructueuse dans le monde des affaires, Jacques Daoust a été président d'Investissement Québec de 2006 à 2013. Il s'est lancé en politique aux élections de 2014 avec le Parti libéral. Élu dans la circonscription de Verdun, il a été ministre de l'Économie, puis des Transports.

Il a quitté la politique il y a un an dans la foulée d'une controverse entourant la vente d'actions de RONA par Investissement Québec.

Depuis, il consacrait l'essentiel de son temps au vignoble dont il est propriétaire avec son fils, Les vignes des Bacchantes, à Hemmingford, en Montérégie. Ce domaine était en quelque sorte le projet de retraite de l'homme d'affaires.

«Il aimait la partie projet de tout cela, relate Sébastien Daoust. Il a toujours aimé créer des entreprises, et là il en a créé une pour lui-même.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer