Moreau s'en prend au Bureau d'enquête de Québecor

Le ministre Pierre Moreau... (Photo Jacques Boissinot, archives PC)

Agrandir

Le ministre Pierre Moreau

Photo Jacques Boissinot, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre Pierre Moreau a lancé une charge inusitée contre des journalistes, mardi, en remettant en question l'éthique du Bureau d'enquête mis sur pied par Québecor.

Selon Le Journal de Québec, Violette Trépanier, ex-directrice du financement... (Photo Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Selon Le Journal de Québec, Violette Trépanier, ex-directrice du financement pour le Parti libéral du Québec, aurait dit une chose devant la Commission Charbonneau, puis son contraire dans des courriels à diverses personnes.

Photo Archives La Presse

Le président du Conseil du trésor avait été mis en cause dans un reportage diffusé la semaine dernière. L'enquête, d'abord diffusée sur TVA, faisait état d'une série de courriels impliquant l'actuel chef de cabinet de Philippe Couillard, Jean-Louis Dufresne, l'homme d'affaires Marc Bibeau et Violette Trépanier pour influencer les communications du gouvernement Charest en 2011.

M. Moreau avait qualifié le reportage de «fallacieux». Il avait accordé une entrevue à deux journalistes de Québecor, mais ses commentaires n'ont pas été relayés par TVA.

Le ministre a affirmé mercredi que des employés de l'entreprise de presse lui ont fait savoir en privé qu'ils sont «désolés» de la tournure des événements.

«Quand on fait un travail qui est bâclé, comme ce qui a été fait la semaine dernière, et puis qu'on se désole privément alors qu'on en beurre épais (...) publiquement, je pense qu'il y a un petit problème éthique», a déploré M. Moreau.

La sortie du ministre est survenue le matin où le Journal de Montréal a publié le résultat d'une nouvelle enquête. L'article révèle que des courriels écrits par l'ex-directrice du financement du Parti libéral, Violette Trépanier, contredisent certains éléments de son témoignage devant la Commission Charbonneau.

M. Moreau a minimisé ces révélations, en affirmant «qu'on essaie de faire tirer des conclusions de renseignements qui sont essentiellement parcellaires».

«Ça ressemble à un tir groupé qui est presque une position politique à l'encontre du parti qui représente le gouvernement», a dit M. Moreau.

Le chef du Bureau d'enquête de Québecor, Antoine Robitaille, a répliqué ainsi au ministre: «Au Bureau d'enquête, nous ne sommes pas là pour débattre avec les politiciens, mais pour fouiller des histoires, a-t-il indiqué. Or, on en a des excellentes. Allez les lire.»

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, s'est montré étonné de la réaction de M. Moreau.

«Je ne vois pas comment ils peuvent blâmer les journalistes, a-t-il dit. C'est même surprenant qu'on n'en parle pas plus au Québec: un ancien premier ministre, Jean Charest, est enquête par l'UPAC pour corruption.»

L'actionnaire de contrôle de Québecor est l'ancien chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau.

Enquête réclamée

Pour aller «au fond de l'affaire» de «l'interminable saga» libérale, le Parti québécois suggère une enquête sur parjure pour Violette Trépanier, l'ex-directrice du financement du Parti libéral du Québec.

Son chef, Jean-François Lisée, a maintenu en point de presse mercredi matin que le coulage d'informations aux médias démontre que l'Unité permanente anticorruption (UPAC) cherche l'existence d'un «système de trafic d'influence, de contrats, de nominations contre du financement».

Tant que les responsables n'auront pas subi leurs procès, a-t-il dit, cela demeurera une affaire d'aujourd'hui.

La Coalition avenir Québec a soutenu qu'une autre tuile venait de s'abattre sur le PLQ mercredi.

La formation politique a proposé que le gouvernement Couillard vérifie si des fonctionnaires ont été nommés expressément parce qu'ils étaient libéraux, et s'ils sont compétents pour faire leur travail.

Selon le député caquiste Éric Caire, c'est «un don, un post-it, une job».

- Avec La Presse canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer