Philippe Couillard rencontre Raúl Castro

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, était... (PHOTO Ernesto MASTRASCUSA, AFP)

Agrandir

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, était à La Havane mardi.

PHOTO Ernesto MASTRASCUSA, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le premier ministre du Québec en mission commerciale à Cuba a rencontré le président cubain Raúl Castro, mardi.

La rencontre entre les deux politiciens n'était pas à l'horaire initial de la visite de Philippe Couillard.

M. Couillard a affirmé par communiqué que l'«amitié qui unit» le Québec et Cuba avait franchi une nouvelle étape. Le premier ministre a dit avoir constaté lors de cet entretien l'intérêt du gouvernement cubain pour l'expertise québécoise, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, de la construction et de l'économie sociale.

«Je repars convaincu du fort potentiel que présente le renforcement de nos relations pour nos entreprises, institutions et chercheurs respectifs qui sauront, je l'espère, profiter de ce nouvel élan pour réaliser des partenariats dans divers secteurs, au bénéfice des citoyennes et citoyens de nos deux sociétés», a déclaré le premier ministre.

Joint par téléphone, le porte-parole du premier ministre, Harold Fortin, a ajouté que le président cubain a dit «être en accord avec tous les objectifs du Québec» et bien au fait des multiples rencontres réalisées par M. Couillard en territoire cubain.

Au cours de ses deux jours à Cuba, le premier ministre a rencontré notamment les ministres de l'Économie et de la Planification, des Relations extérieures et du Commerce extérieur.

Une quarantaine de représentants d'entreprises ont participé à cette mission commerciale organisée par Export Québec. Les secteurs de la construction, de l'agroalimentaire, des énergies renouvelables, des sciences et des technologies ainsi que du tourisme ont été au coeur des discussions.

La visite aura permis de conclure, entre autres, une entente entre l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec et le ministère du Tourisme de Cuba.

Philippe Couillard a aussi obtenu, sous forme d'entente verbale de principe, la présence d'un représentant permanent de la province dans le pays, selon Radio-Canada. La forme de cette représentation n'a pas encore été dévoilée.

Cette rencontre avec Raúl Castro marque ainsi la dernière journée d'une visite rapide de deux jours pour Philippe Couillard en sol cubain.

C'était la première fois qu'un premier ministre du Québec effectuait une visite officielle à Cuba.

Philippe Couillard espérait ainsi que le Québec puisse profiter de la relance économique que laisse entrevoir le dégel des relations diplomatiques entre l'île communiste et les États-Unis.

Signe du réchauffement des relations entre les États-Unis et Cuba, un vol commercial - le premier en plus de 50 ans - en provenance de la Floride s'est posé à Santa Clara le 31 août.

En dépit d'une légère augmentation des échanges commerciaux entre Québec et Cuba, il reste encore beaucoup de travail à faire. En 2014, ce pays de 11,4 millions d'habitants n'était que le 45e partenaire commercial en importance du Québec. L'an dernier, les exportations québécoises à destination de l'île communiste n'étaient que de 84 millions $ - environ un pour cent des exportations totales de la province vers l'étranger.

La délégation commerciale poursuit ses rencontres à Cuba jusqu'au 16 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer