Direction du PQ: Martine Ouellet, candidate de l'indépendance

La candidate à la direction du PQ Martine... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

La candidate à la direction du PQ Martine Ouellet dit croire que l'indépendance du Québec est la seule solution pour que cesse ce qu'elle a qualifié de « saccage » du Parti libéral du Québec.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La députée de Vachon, Martine Ouellet, s'est officiellement lancée, ce matin, dans la course à la direction du Parti québécois (PQ) en promettant un référendum dans un premier mandat du parti souverainiste.

« Assumons notre indépendance », a-t-elle déclaré à un parterre de militants réunis à Montréal. « Le choix du prochain chef du parti québécois sera déterminant pour l'avenir du Québec. Fondamentalement, le parti a deux routes devant lui : celle du bon gouvernement provincial, cette voie qui nous a amenés au résultat de 2014, ou la voie de l'indépendance, que nous avons trop longtemps mise de côté. »

Afin de faire passer la souveraineté « de la parole aux actes », Martine Ouellet proposera d'ici l'été un projet de constitution de transition d'un Québec indépendant, avec l'aide d'André Binette, constitutionnaliste et architecte de 1995.

Pour l'instant, Mme Ouellet n'a pas reçu l'appui d'un membre du caucus. « Je propose de sortir de l'ambigüité, une ambigüité qui malheureusement a été développée et cultivée au sein du PQ et particulièrement au caucus depuis déjà trop longtemps », a-t-elle répondu à un journaliste qui lui a demandé pourquoi.

Martine Ouellet a notamment reçu l'appui du cofondateur d'Option nationale, Nic Payne, du député bloquiste, Mario Beaulieu et de l'ancien bras-droit de René Lévesque et de Jacques Parizeau, Louis Bernard.

« Le temps de l'attente est terminé. Ça fait 20 ans que nous attendons et à ce rythme, si nous ne donnons pas un sérieux coup de barre au mouvement indépendantiste nous allons continuer à attendre longtemps comme les spectateurs de notre avenir. Notre parti doit s'assumer, oui, nous sommes indépendantistes », a affirmé Mme Ouellet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer