Sondage Crop-La Presse: le PLQ inébranlable

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard reste solidement... (Photo Jacques Boissinot, archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard reste solidement accroché dans la faveur populaire.

Photo Jacques Boissinot, archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Lessard 
La Presse

(QUÉBEC) Controverses, démissions, volte-face : rien n'y fait. Le gouvernement libéral de Philippe Couillard reste solidement accroché dans la faveur populaire. Satisfaction et intentions de vote restent au beau fixe pour les libéraux. Une note discordante, toutefois : pour la première fois, François Legault passe devant Philippe Couillard dans le coeur des Québécois.

Satisfaction stable

En mai, 36 % de Québécois étaient satisfaits du gouvernement Couillard, le même résultat que le mois précédent. Une lente descente amorcée en décembre 2015 semble avoir pris une pause. Les insatisfaits baissent de deux points - de 61 à 59 % en un mois - , un mouvement trop timide pour être significatif, estime Youri Rivest, de CROP.

Base solide

Si des élections avaient eu lieu en fin de semaine dernière, en pleine controverse autour du ministère des Transports, le Parti libéral du Québec (PLQ) aurait obtenu 34 % des suffrages, un point de mieux que le mois précédent. Même sans chef permanent, le Parti québécois (PQ) récoltait 26 %, soit le même score qu'en avril. La Coalition avenir Québec (CAQ) grimpe de deux points, à 27 %, mais Québec solidaire, sans raison apparente, descend de trois, à 11 %. En l'absence d'un chef au PQ, il faut prendre ces mouvements avec un grain de sel, observe Youri Rivest. On trouve 5 % de plus d'indécis qu'en avril.

Legault devant Couillard

Une surprise du sondage : le chef caquiste François Legault devance désormais Philippe Couillard comme meilleur premier ministre. M. Legault passe de 19 à 22 %, mais offre surtout une progression constante depuis septembre 2015, alors qu'il se contentait d'un maigre 13 %. « Il est en montée, lente mais constante », observe Youri Rivest. Philippe Couillard est vu comme « meilleur premier ministre » par 20 % des répondants - il fait du surplace depuis le printemps. Chef intérimaire, le péquiste Sylvain Gaudreault récolte, c'est prévisible, seulement 9 %.

Francophones : le PLQ loin derrière

Le Parti libéral du Québec est carrément déclassé par ses adversaires quand on se penche sur l'appui des francophones. Le parti de Philippe Couillard obtient 23 % de soutien chez les francophones, loin derrière le PQ (31 %) et la CAQ (30 %). Les libéraux sont en avance dans la région de Montréal de même que dans l'île, mais ils sont talonnés par la CAQ dans la couronne.

Souveraineté : un recul

La souveraineté recule de 4 % dans le dernier sondage, passant en un mois de 36 à 32 % des intentions de vote. Elle avait monté jusqu'à 40 % en novembre 2015. En observant les données brutes, Youri Rivest constate que le camp du Non au référendum est d'une stabilité étonnante, autour de 58 %. Le camp du Oui fluctue davantage, au gré du déplacement des 9 à 12 % d'indécis.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer