Jean St-Gelais, président de la Commission des normes du travail

Jean St-Gelais, un fonctionnaire de carrière aux Finances... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Jean St-Gelais, un fonctionnaire de carrière aux Finances a la particularité d'avoir servi deux fois comme plus haut fonctionnaire

Photo André Pichette, La Presse

Le numéro un des fonctionnaires sous Pauline Marois, Jean St-Gelais, sera nommé aujourd'hui président de la Commission des normes du travail. Le secrétaire général du gouvernement Marois y remplacera Marie-Claude Champoux, qui s'y trouvait par intérim depuis un an et demi.

Mme Champoux, issue du cabinet de Jean Charest est susceptible de reprendre un poste de sous-ministre; elle était auparavant sous-ministre à l'Immigration sous les libéraux. La nomination de M. St-Gelais serait faite par le dernier conseil des ministres de Pauline Marois qui doit nommer aussi son successeur libéral, Roberto Iglesias, à la demande de Philippe Couillard.

St-Gelais, un fonctionnaire de carrière aux Finances a la particularité d'avoir servi deux fois comme plus haut fonctionnaire, la première sous Bernard Landry de 2001 à 2003, puis sous Pauline Marois, depuis septembre 2012.

En 2003, il avait été nommé à la présidence de l'Autorité des marchés financiers, puis à la barre de l'Agence du revenu du gouvernement du Québec.

Il faisait partie de la liste des collaborateurs que la première ministre sortante a demandé de relocaliser dans la fonction publique. Les autres sont Patrick Lahaie, conseiller de longue date, et souvent candidat péquiste malheureux dans la Mauricie, Stéphane Dolbec, un apparatchik péquiste depuis 25 ans, et Marc André Beaulieu, un conseiller bien plus récent pour les dossiers de relations internationales.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer