Les députés et sénateurs à Ottawa refusent de déménager avant la fin de 2018

Les autorités fédérales ont entrepris d'importantes rénovations aux... (Photo Patrick Doyle, archives Bloomberg)

Agrandir

Les autorités fédérales ont entrepris d'importantes rénovations aux édifices du parlement. L'édifice du Centre devait fermer ses portes cet été pour le début des grands travaux, qui devraient durer une décennie.

Photo Patrick Doyle, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jordan Press
La Presse Canadienne
OTTAWA

L'édifice du Centre, le plus célèbre immeuble de la colline du Parlement à Ottawa, ne sera pas fermé comme prévu au cours de l'été, ce qui retardera le début des travaux de rénovation vraiment nécessaires jusqu'à au moins l'an prochain.

Les députés et les sénateurs ont décidé jeudi qu'ils ne déménageraient pas avant la fin de l'année. Ils disent vouloir s'assurer qu'on ne les enverra pas dans des installations temporaires qui ne seraient pas prêtes à les accueillir.

Les autorités fédérales ont entrepris d'importantes rénovations aux édifices du parlement. L'édifice du Centre devait fermer ses portes cet été pour le début des grands travaux, qui devraient durer une décennie.

Jeudi matin, le Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l'administration du Sénat a approuvé un calendrier par étapes pour le déménagement du Sénat au Centre de conférences du gouvernement (CCG), son domicile temporaire. Dans un premier temps, les archives du Sénat, les membres de l'Administration du Sénat et les bureaux des sénateurs seront réinstallés dans l'ancienne gare Union. Le transfert complet de la chambre haute sera réalisé en décembre, à la fin de la période de travaux parlementaires.

Quelques heures plus tard, le Bureau de la régie interne de la Chambre des communes prenait une décision similaire. Dans un communiqué, il a annoncé que la chambre entamerait le transfert de certains bureaux de l'édifice du Centre dès cet été, mais que le déménagement complet aurait lieu après l'ajournement d'hiver, avant le temps des Fêtes.

Le président de la Chambre des communes, Geoff Reagan, a indiqué que la décision avait été prise «à la suite d'un examen approfondi de l'état d'avancement du projet et d'une analyse des risques».

Ce projet de rénovation est d'une grande complexité. Les autorités ont dû construire une salle dans l'édifice de l'Ouest pour accueillir temporairement les députés.

«Le parlement est un environnement unique qui exige des installations pleinement fonctionnelles et opérationnelles, et des services ininterrompus, a ajouté M. Reagan. Il est essentiel de prendre le temps de s'assurer que l'édifice de l'Ouest est pleinement fonctionnel, qu'il est muni de toute la technologie requise, qu'il offre des locaux sûrs et sécurisés et qu'il dispose d'un niveau approprié de personnel formé et qualifié afin de soutenir les travaux du Parlement.»

La facture de l'ensemble des travaux devrait dépasser 1 milliard.

Selon le ministère qui s'occupe des travaux, la décision des sénateurs et des députés de reporter le déménagement complet ne devrait pas faire augmenter le coût des travaux, à condition que les ouvriers affectés aux rénovations puissent avoir accès «à d'importantes parties déjà désertées de l'édifice du Centre» et que ce dernier «soit complètement libéré» d'ici la fin de 2018.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer