Rencontre avec Trudeau: le président de la CSN se réjouit du climat plus sain

Le président de la CSN, Jacques Létourneau.... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Le président de la CSN, Jacques Létourneau.

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Des relations plus saines semblent bel et bien se dessiner entre le gouvernement fédéral et les centrales syndicales du Québec. La CSN a pu rencontrer jeudi après-midi le premier ministre du Canada - une première depuis plusieurs années, a souligné en entrevue, vendredi, le président de la CSN, Jacques Létourneau.

«Ça faisait pas mal d'années qu'il n'y avait pas eu effectivement de rencontre avec le premier ministre du Canada. Ça jurait avec le passé conservateur», a opiné M. Létourneau, qui a noté le sens de l'écoute du premier ministre Justin Trudeau.

«C'est plus que cordial, il a une reconnaissance de la contribution du mouvement syndical», en a conclu M. Létourneau.

La CSN représente plus de 300 000 membres au Québec.

M. Létourneau a rappelé à M. Trudeau le fait qu'au Québec, il existe une longue tradition de rencontres entre les partenaires sociaux, syndicaux et gouvernementaux sur les questions économiques et d'emploi. Il a suggéré de poursuivre dans cette même veine au palier fédéral.

M. Trudeau «n'a pas dit oui, il n'a pas dit non, mais ce n'était pas fermé», a rapporté M. Létourneau.

Le président de la CSN note que M. Trudeau a déjà commencé à remplir certains engagements électoraux qu'il avait pris à l'endroit des syndicats en général. Il cite entre autres le rétablissement des crédits d'impôt aux fonds de travailleurs, de même que l'abolition de deux projets de loi qui, notamment, obligeaient les syndicats à divulguer certaines données financières.

Les crédits d'impôt dont bénéficient ceux qui contribuent à des fonds de travailleurs comme Fondaction CSN et le Fonds de solidarité de la FTQ devraient être rétablis lors du prochain budget fédéral, le 22 mars.

Les deux hommes ont aussi discuté d'assurance-emploi, mais M. Trudeau n'a pas pris d'engagement clair à cet effet, a noté M. Létourneau. Il a toutefois ajouté que M. Trudeau s'est dit conscient des problèmes d'accès à l'assurance-emploi qui touchent les travailleurs saisonniers.

Le rétablissement du financement de Radio-Canada - où la CSN représente des milliers de syndiqués - était également au menu, de même que les contrats fédéraux de réfection ou de construction au chantier maritime Davie, où la CSN a aussi des membres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer