G-20: Trudeau réitère sa volonté d'alléger le fardeau fiscal de la classe moyenne

Justin Trudeau, aux côtés du président américain Barack... (PHOTO JONATHAN ERNST, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Justin Trudeau, aux côtés du président américain Barack Obama et du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, lors de l'ouverture du G-20 à Antalya, en Turquie, dimanche matin.

PHOTO JONATHAN ERNST, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(ANTALYA, TURQUIE) Le premier ministre Justin Trudeau a profité d'un aparté avec le président des États-Unis Barack Obama, dimanche, en marge du sommet du G20, pour vanter les mérites d'une réduction du fardeau fiscal de la classe moyenne.

À lire : «La sécurité des Canadiens est une priorité», dit Justin Trudeau

M. Trudeau et le président Obama « ont eu une conversation très chaleureuse », a indiqué un proche collaborateur du premier ministre dans un courriel aux médias canadiens.

Durant leur discussion, le président a demandé au nouveau premier ministre quelle sera la toute première mesure de son gouvernement. M. Trudeau a soutenu qu'il priorisait la réduction du fardeau fiscal de la classe moyenne. « M. Obama a répondu en riant, affirmant que cela semble pas mal du tout ! », a résumé le proche collaborateur.

Ces échanges ont eu lieu durant la séance de travail de la première journée des leaders du G20. Le sommet se termine lundi.

Également dimanche, M. Trudeau a pris soin d'offrir ses condoléances au ministre des Affaires étrangères de la France, Laurent Fabius, dans la foulée des attentats terroristes de Paris. Ces attentats - et la réponse appropriée de la communauté internationale - bousculent l'ordre du jour du sommet du G20.

Durant le dîner de travail, M. Trudeau a arraché un sourire à ses homologues en affirmant que « c'est le meilleur sommet du G20 auquel j'ai participé jusqu'ici ».   

Il a aussi profité de la réunion afin de faire un vibrant plaidoyer en faveur d'une lutte soutenue contre les changements climatiques. « Nous devons démontrer que nous avons de l'ambition et que nous prenons nos responsabilités face à cet enjeu important de notre époque », a-t-il dit, selon un proche collaborateur. 

M. Trudeau doit avoir une rencontre bilatérale avec le président Obama à l'occasion du sommet de l'APEC qui aura lieu mercredi à Manille, aux Philippines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer