Le conservateur Bernard Généreux officiellement élu après recomptage

Bernard Généreux... (Photo d'archives, Marc Larouche)

Agrandir

Bernard Généreux

Photo d'archives, Marc Larouche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
GATINEAU

Le candidat conservateur Bernard Généreux a bel et bien été élu dans la circonscription de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup au terme d'un dépouillement judiciaire qui a été effectué vendredi et samedi à la Cour supérieure du Québec à Montmagny.

Élection Canada a confirmé samedi que M. Généreux avait devancé sa plus proche adversaire, la libérale Marie-Josée Normand, par 272 voix - soit trois votes de plus que le résultat enregistré le 19 octobre.

Mme Normand avait réclamé un nouveau dépouillement des votes la semaine dernière puisqu'un fonctionnaire électoral avait fait état de plusieurs irrégularités concernant des boîtes de scrutin, selon la requête déposée en cour.

Un autre dépouillement commencera lundi prochain, au Québec, dans la circonscription montréalaise de Hochelaga. L'élection de la candidate néo-démocrate Marjolaine Boutin-Sweet a été contestée par sa plus proche rivale, la libérale Marwah Rizqy, qui a perdu par 541 voix. Mme Rizqy a allégué que des «situations anormales» étaient survenues lors du décompte des votes.

Ailleurs au pays, des dépouillements judiciaires se dérouleront en Saskatchewan et en Ontario, respectivement dans les circonscriptions de Desnethé-Missinippi-Rivière Churchill et de Barrie-Springwater-Oro-Medonte. En Saskatchewan, la néo-démocrate Georgina Jolibois avait remporté son siège avec seulement 71 voix de moins que le libéral Lawrence Joseph. En Ontario, seulement 108 voix séparaient le vainqueur conservateur Alex Nuttall du libéral Brian Tamblyn.

Un dépouillement judiciaire qui devait avoir lieu en Saskatchewan, dans Regina-Lewvan, mais il a été annulé parce que le candidat conservateur Trent Fraser a retiré sa requête contre le député élu néo-démocrate Erin Weir.

Un autre dépouillement judiciaire s'est tenu en Alberta, dans la circonscription d'Edmonton-Mill Woods, où le libéral Amarjeet Sohi a gagné par seulement 79 votes contre l'ex-ministre conservateur Tim Uppal. Le Directeur général des élections a confirmé, jeudi soir, la victoire du candidat libéral, dont la majorité s'est même accrue à la suite du second dépouillement, pour atteindre 92 votes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer