Conflit Mulcair-Trudeau sur l'éthique du NPD

Thomas Mulcair a dit que les conservateurs et... (Photo Adrian Wyld, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Thomas Mulcair a dit que les conservateurs et les libéraux se servent de cette affaire uniquement dans une manoeuvre partisane.

Photo Adrian Wyld, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Thomas Mulcair et Justin Trudeau s'affrontent au sujet de l'usage supposément inadéquat des ressources parlementaires à des fins partisanes par des députés néo-démocrates.

Le chef du NPD insiste qu'il n'y a pas un iota de preuve que les députés du NPD ont fait quoi que ce soit de mal lorsqu'ils ont utilisé leurs budgets de la Chambre des communes pour payer le salaire d'employés qui travaillaient dans des bureaux satellites du parti, à l'extérieur d'Ottawa.

M. Mulcair a dit que les conservateurs et les libéraux se servent de cette affaire uniquement dans une manoeuvre partisane pour tenter de renverser l'ascension récente du NPD dans les sondages.

Mais M. Trudeau a fait valoir que ce problème est présent depuis des années et que ce sont des administrateurs indépendants de la Chambre des communes qui ont déterminé que les députés néo-démocrates ont violé les règles.

Le chef libéral a dit que M. Mulcair devrait se tenir debout, s'excuser et dire à ses députés de rembourser les contribuables.

Le Bureau de régie interne, composé de députés de plusieurs partis et qui s'occupe de surveiller les dépenses des Communes, a ordonné à 68 députés néo-démocrates actuels et anciens de rembourser 2,75 millions $ pour le stratagème des bureaux satellites et un autre 1,2 million $ en privilèges postaux utilisés pour envoyer près de 2 millions de lettres partisanes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer