Campagne électorale: Harper d'accord pour participer à cinq débats

Stephen Harper... (PHOTO JONATHAN HAYWARD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Stephen Harper

PHOTO JONATHAN HAYWARD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le premier ministre Stephen Harper est prêt à affronter ses adversaires à cinq reprises lors de débats télévisés durant la prochaine campagne électorale. Il s'agirait d'un nombre record de joutes oratoires durant des élections fédérales.

Tout indique que le chef du NPD, Thomas Mulcair, acceptera cette invitation, ses stratèges ayant déjà fait savoir qu'il était prêt à débattre des grands enjeux de la campagne à plusieurs reprises si cela était possible.

La balle pourrait être dans le camp du chef du Parti libéral Justin Trudeau. Il s'est montré prudent jusqu'ici dans ses commentaires sur le nombre de débats qui devrait avoir lieu durant les prochaines élections.

Le porte-parole de la campagne du Parti conservateur, Kory Teneycke, a déclaré mardi matin par voie de communiqué que la formation politique que dirige Stephen Harper accepte la proposition de la chaîne TVA de diffuser un débat des chefs en français, et celle de Macleans/Rogers de faire de même pour un débat en anglais. Ces débats auront lieu avant le 19 octobre 2015, date du prochain scrutin. Les dates et l'endroit restent toutefois à déterminer.

«Compte tenu de la certitude croissante liée à la période précédant des élections à date fixe, un plus grand nombre de débats est une possibilité, contrairement aux élections passées. Nous pensons que cela sert l'intérêt public, et nous sommes donc prêts à participer à jusqu'à un débat additionnel en français et à deux débats additionnels en anglais. Cela veut dire que nous sommes prêts à participer à jusqu'à cinq débats au total, un record dans l'histoire politique moderne du Canada», a déclaré M. Teneycke.

Ce faisant, le Parti conservateur rejette la proposition du consortium formé de Radio-Canada/CBC/Global et CTV d'organiser quatre débats.

«Nous avons reçu des propositions de divers médias écrits et audiovisuels, de même que d'autres organisations. Nous pensons que la diversité et l'innovation inhérentes aux différents médias et aux différentes approches sont importantes. Nous avons donc décidé de refuser la proposition de quatre débats du consortium médiatique qui, à toutes fins pratiques, exclurait les autres médias et organisations pouvant organiser des débats de cette nature», a affirmé le porte-parole de la campagne du Parti conservateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer