Minorités chez les pompiers de Montréal: la Ligue des Noirs portera plainte

La Presse écrivait récemment que moins de 1 % des pompiers... (Photo Mathieu Waddells, archives La Presse)

Agrandir

La Presse écrivait récemment que moins de 1 % des pompiers montréalais, soit 19 sur 2430, étaient issus des minorités visibles.

Photo Mathieu Waddells, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ligue des Noirs du Québec compte porter plainte à la Commission des droits de la personne au sujet de la faible représentation des minorités visibles au sein du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

La Presse écrivait récemment que moins de 1 % des pompiers montréalais, soit 19 sur 2430, étaient issus des minorités visibles. « Beaucoup d'organisations liées au gouvernement font des efforts depuis des années pour intégrer des minorités, mais le [SIM] ne fait aucun effort pour améliorer la situation », se désole Dan Philip, président de la Ligue des Noirs du Québec.

L'organisation compte donc déposer une plainte cette semaine à la Commission des droits de la personne pour demander la tenue d'une enquête sur les efforts de ce service pour embaucher des minorités visibles. Dans un courriel transmis à La Presse, le SIM dit participer à plusieurs programmes pour attirer dans ses rangs des candidats des minorités et des femmes.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer