La rénovation du Biodôme ne sera pas prête à temps

Le budget alloué à la rénovation du Biodôme... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le budget alloué à la rénovation du Biodôme de Montréal devait se chiffrer à 22 millions, mais les entrepreneurs réclament nettement plus. L'offre la moins chère se chiffre à 31 millions.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un autre legs du 375e anniversaire de Montréal ne sera pas prêt à temps pour les célébrations de 2017. Le maire Denis Coderre a décidé d'annuler l'appel d'offres pour la réfection du Biodôme en raison de la facture trop élevée du projet.

Le Biodôme ne fermera pas comme prévu en septembre. L'établissement devait en effet subir une cure de jeunesse majeure afin de rouvrir durant les célébrations de la fondation de Montréal. Mais l'appel d'offres réalisé cet été a mis le projet entre parenthèses.

Le budget devait se chiffrer à 22 millions, mais les entrepreneurs réclament nettement plus. L'offre la moins chère se chiffre à 31 millions.

«Le maire trouve inacceptables de tels écarts et demande des explications et que l'on révise le projet au complet», a indiqué une porte-parole de son cabinet, Catherine Maurice.

Montréal en est à analyser comment les prix ont pu être aussi élevés. Après tout, les deux estimations réalisées dans le cadre de cet appel d'offres, même si elles étaient très différentes, avaient été nettement inférieures. La première évaluation effectuée par la firme GLT se chiffrait à 14,2 millions, tandis que la deuxième, faite par Macogep, était de 23,7 millions.

Modifications nombreuses

Les nombreux changements - 40 pour être précis - faits durant le processus d'appel d'offres a-t-il pu pousser la facture à la hausse? «Il s'agit d'un nombre assez élevé, reconnaît Catherine Maurice. Ceci dit, il s'agit d'un projet complexe. En plus des modifications aux plans et devis, les addendas comprennent les questions de qualification posées par les entrepreneurs, soit près de la moitié.»

Il importe de souligner que le projet est financé en totalité par la Ville de Montréal. Le gouvernement du Québec devait contribuer au départ, mais il s'est retiré en 2014 pour prévoir un autre legs.

Le projet de rénovation, baptisé «Migration du Biodôme», devait réorganiser les espaces intérieurs. La région subantarctique devait être agrandie, celle de la forêt tropicale, repensée pour accueillir plus d'animaux, et la zone de l'érablière des Laurentides, revue pour rapprocher les visiteurs des bêtes. Le bassin du golfe Saint-Laurent devait aussi être reconfiguré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer