En direct

Vigile spontanée dans le Village gai de Montréal 

  •  (Photo Olivier Jean, La Presse)

    Plein écran

    Photo Olivier Jean, La Presse

  • 1 / 5
  • Une soeur de la Perpétuelle indulgence était sur place. (Photo Olivier Jean, La Presse)

    Plein écran

    Une soeur de la Perpétuelle indulgence était sur place.

    Photo Olivier Jean, La Presse

  • 2 / 5
  •  (Photo Olivier Jean, La Presse)

    Plein écran

    Photo Olivier Jean, La Presse

  • 3 / 5
  •  (Photo Olivier Jean, La Presse)

    Plein écran

    Photo Olivier Jean, La Presse

  • 4 / 5
  •  (Photo Olivier Jean, La Presse)

    Plein écran

    Photo Olivier Jean, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une centaine de Montréalais homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transgenres, queers, alliés et autres (LGBTQ+) se sont réunis de façon spontanée dimanche soir au parc de l'Espoir, dans le Village gai, en solidarité avec les victimes de l'attentat homophobe perpétré dans une boîte de nuit gaie d'Orlando.

«Ces événements se sont produits à Orlando, mais ils auraient pu se produire à Atlanta, à Philadelphie, à Toronto ou à Montréal. La haine ne fait que des victimes. Je pense aux femmes victimes de misogynie, je pense aux personnes victimes de racismes, aux personnes discriminées atteintes du VIH et aux personnes de la communauté LGBT», a affirmé un homme qui s'exprimait en ouverture d'une séance à micro ouvert, où tous les citoyens présents sur place avaient l'occasion de parler afin d'exprimer leurs émotions. 

«Que faisons-nous pour être détestés et tués? Nous nous aimons et nous sommes. (...) Il y a des pays où nous sommes quotidiennement emprisonnés ou assassinés. À intervalle beaucoup trop régulier, nous nous réunissons en vigile pour dénoncer un acte homophobe. Nous avons encore ce désir de vivre envers et contre tous, tels que nous sommes, parce qu'il nous est impossible d'être autre chose», a dit Féadaë Neveu, coorganisatrice de la vigile, qui a lancé plus tôt dans la journée un appel à la mobilisation sur une page Facebook.

Dans leurs prises de parole, plusieurs citoyens ont également dénoncé les contrecoups que subiront possiblement les nombreuses communautés arabes et musulmanes pacifiques, qui vivent notamment dans les pays occidentaux, après ce nouvel attentat terroriste survenu aux États-Unis. 

«Je suis venu ici en tant qu'homme trans latino. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que je vis en ce moment, ça me bloque et m'affecte beaucoup. (...) Il y a des personnes LGBT qui sont arabes et musulmanes, et il ne faut pas tomber dans l'islamophobie pour dénoncer [l'attentat terroriste survenu la nuit dernière à Orlando]», a dit un jeune homme présent à la vigile. 

Une autre vigile, celle-ci organisée par Fierté Montréal, aura également lieu jeudi prochain au parc de l'Espoir, dans le Village gai.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer