Le costumier de Radio-Canada sauvé par la Ville

Le costumier de Radio-Canada est le plus imposant... (PHOTO RADIO-CANADA)

Agrandir

Le costumier de Radio-Canada est le plus imposant en Amérique du Nord avec ses quelque 90 000 pièces de vêtements et chapeaux, certains datant du XIXe siècle, ainsi que ses accessoires et ses antiquités.

PHOTO RADIO-CANADA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un an après avoir participé à une marche funèbre symbolique pour souligner la fermeture du costumier de Radio-Canada, travailleurs et artisans pourront crier miracle lundi prochain alors que la Ville de Montréal présentera son plan pour «sauver» le costumier.

«Vous savez qu'on s'est battu bec et ongle pour sauver le costumier de Radio-Canada, alors en collaboration avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, on a créé un OBNL (organisme à but non lucratif). On joue un rôle de premier plan», a déclaré le maire Denis Coderre mercredi lors de la séance du comité exécutif de la Ville.

C'est la responsable des affaires culturelles au comité exécutif Manon Gauthier qui effectuera l'annonce aux côtés de personnalités publiques et de Louis Lalande, vice-président principal de Radio-Canada.

Plus grand costumier en Amérique du Nord, le costumier de Radio-Canada rassemble 90 000 costumes et accessoires de toutes les époques. Il était fréquemment utilisé à l'interne comme à l'externe, par exemple par des troupes de théâtre et des équipes de tournage. Il avait définitivement fermé les portes le 31 mars dernier.

Quelque 140 morceaux ont toutefois déjà été donnés au Musée de la civilisation du Québec au printemps dernier, dont des vêtements portés par les personnages Bobino et Fanfreluche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer