Fin de la manifestation sur l'autoroute 132

Les contestataires ont bloqué la route 132 en... (PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Les contestataires ont bloqué la route 132 en direction ouest, mais laissaient passer les automobilistes en direction est.

PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La soixantaine d'Autochtones qui bloquaient en partie la route 132 sur le territoire de Kahnawake, près du pont Mercier, pour s'opposer au déversement de 8 milliards de litres d'eaux usées, ont mis fin à leur manifestation à minuit et une.

Les manifestants brandissaient des drapeaux mohawks et une énorme banderole, parfois en plein milieu de la route, parfois sur l'accotement, pour faire valoir leur ras-le-bol à l'endroit de la Ville de Montréal. L'accès au pont Mercier n'a toutefois jamais été bloqué par les protestataires, a indiqué à La Presse la chef de police adjointe des Peacekeepers Jody Diabo. Selon celle-ci, la manifestation devrait prendre fin vers minuit.

Les contestataires bloquaient la route en direction ouest, mais laissaient passer les automobilistes en direction est. Un feu aurait même été allumé sur le bord de la route, selon une photo diffusée sur Twitter par Radio-Canada.

«Ils ne bloquent pas la route en tant que telle très longtemps. Ils sont avec des banderoles et par moment, quand il y a des véhicules qui passent, ils s'approchent des véhicules avec leur banderole et veulent se faire entendre», a expliqué le sergent Daniel Thibaudeau, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), vers 22h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer