La Ville contestera une poursuite pour collusion et corruption

L'Unique assurances générales réclame à la Ville de... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

L'Unique assurances générales réclame à la Ville de Montréal et à l'entrepreneur Conex construction routière le remboursement des 5 millions de dollars qu'elle a dû débourser pour terminer des travaux d'égouts au parc-nature du Cap-Saint-Jacques.

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Montréal contestera la poursuite d'un assureur qui veut se faire rembourser cinq millions de dollars qu'il a dû débourser pour terminer un chantier au parc-nature du Cap-Saint-Jacques.

La poursuite enclenchée par L'Unique assurances générales allègue que l'entrepreneur Conex construction routière, qui a cessé ses activités avant la fin des travaux, aurait obtenu le contrat grâce à un stratagème de collusion et de corruption impliquant des ingénieurs de la Ville de Montréal. « La Ville ne doit rien à L'Unique, a déjà payé suivant le contrat octroyé et ne saurait payer plus. Par ailleurs, les sommes déboursées par une compagnie de caution le sont en fonction des termes de leur contrat de cautionnement », a indiqué dans un courriel un porte-parole de la Ville de Montréal, Gonzalo Nunez. « Par ailleurs, mentionnons que c'est la Ville de Montréal et les contribuables montréalais qui ont été les premières victimes des diverses fraudes et des manoeuvres dolosives en lien avec l'octroi de certains contrats publics », a-t-il ajouté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer