Une terrasse démolie en raison d'une erreur administrative

Démantèlement de la terrasse du restaurant Frite Alors!... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Démantèlement de la terrasse du restaurant Frite Alors! de l'avenue Laurier Est.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yannick De Groote fulmine. Ce restaurateur du Plateau-Mont-Royal se voit obligé ce matin de démolir un mois plus tôt la terrasse de son établissement en raison d'une «erreur administrative» de l'arrondissement. Même s'il sera complètement remboursé, il est abasourdi par l'amateurisme des fonctionnaires.

Durant tout l'été, la terrasse du Frite Alors!... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Durant tout l'été, la terrasse du Frite Alors! a été bondée. Or, selon l'arrondissement, le restaurateur Yannick De Groote n'aurait jamais dû obtenir un permis de terrasse

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

«C'est tellement ridicule. Qui va payer ça? Les contribuables! C'est d'une stupidité exemplaire!», s'insurge-t-il. L'arrondissement admet l'erreur et maintient que le restaurateur sortira gagnant des nouvelles installations publiques.

Ce printemps, Yannick De Groote était pourtant aux anges. Après trois ans d'essais infructueux, l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal délivrait finalement un permis de terrasse sans alcool à son restaurant Frite Alors!, situé sur l'avenue Laurier Est, à l'angle de la rue Fabre. Durant tout l'été, les 12 places de sa terrasse ont été bondées d'amateurs de frites belges.

Imbroglio bureaucratique

Or, le 2 septembre dernier, l'arrondissement l'informe qu'il n'aurait jamais dû obtenir un permis de terrasse puisque la construction d'une saillie de trottoir était prévue depuis le mois de janvier à cette intersection. Faisant amende honorable, le Plateau s'engage à lui rembourser tous les frais de construction et de démolition de la terrasse. Même s'il est «content» d'être dédommagé, Yannick De Groote dénonce la mauvaise gestion des autorités. «Mais qui va rembourser? Le contribuable! Et quand? Ça, on ne sait pas. On trouve ça tellement ridicule, c'est une histoire de 15 000$», lance le restaurateur, exaspéré.

L'arrondissement reconnaît l'imbroglio bureaucratique et s'engage à éviter ce genre d'erreurs à l'avenir. «C'est très bêtement une erreur administrative. Les demandes de café-terrasse sont normatives. Le Bureau des permis a traité la demande sans être conscient qu'une saillie devait être construite sur ce coin de rue-là», explique Marianne Giguère, conseillère d'arrondissement du district De Lorimier. «Ça fait trois ans qu'on demande un permis. Ce n'est pas comme si c'était une terrasse qu'on avait chaque année», rétorque Yannick De Groote, estomaqué.

«Une bonne saison»

L'élue de Projet Montréal souligne toutefois que l'arrondissement a tout fait pour repousser au maximum le début des travaux, qui devaient d'abord commencer en juillet, pour permettre au restaurant de profiter de la terrasse durant l'été. «On sait que ç'a été profitable pour eux. Ils ont eu une bonne saison», nuance Marianne Giguère.

Aussi, la démolition forcée de la terrasse ne sera pas vaine, puisqu'une «placette» comptant 15 places pour s'asseoir sera installée sur la nouvelle saillie de trottoir, devant le restaurant de M. De Groote. Selon la conseillère d'arrondissement, la saillie et la placette «attirante et unique» vont embellir la rue et sécuriser l'intersection. «[M. De Groote] va se retrouver l'année prochaine avec quelque chose d'équivalent qui ne lui coûtera pas un sou de sa poche», souligne l'élue.

C'est Yannick De Groote lui-même qui a dû embaucher une entreprise pour démolir sa terrasse de bois construite sur mesure le printemps dernier. Au lieu de la démanteler à sa fermeture, alors prévue le 15 octobre, pour l'entreposer pour l'hiver, tout finira plutôt au dépotoir. «On ne veut pas que ça coûte les yeux de la tête à tout le monde», indique-t-il. Les travaux auront ainsi lieu dès ce matin, puisque les travaux de la Ville doivent également débuter... aujourd'hui!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer