Société du parc Jean-Drapeau: Danièle Henkel nommée à la tête du CA

Avant d'accepter l'offre du maire de Montréal, Mme... (Martin Roy, archives LeDroit)

Agrandir

Avant d'accepter l'offre du maire de Montréal, Mme Henkel n'a pas lu le rapport de 66 pages de l'Inspecteur général. Elle dit seulement avoir consulté le sommaire, qui fait une page.

Martin Roy, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire Denis Coderre a trouvé une nouvelle capitaine pour diriger la Société du parc Jean-Drapeau, qui traverse une tempête depuis la publication d'un rapport accablant de l'Inspecteur général. La femme d'affaires Danièle Henkel, connue du grand public grâce à l'émission Les Dragons, a été nommée aujourd'hui à la tête de son conseil d'administration.

Avant d'accepter l'offre du maire de Montréal, Mme Henkel n'a pas lu le rapport de 66 pages de l'Inspecteur général. Elle dit seulement avoir consulté le sommaire, qui fait une page.

« J'en ai pensé qu'on ne parle pas de malversation, on parle plus qu'il y a des manques », a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à l'hôtel de ville en fin de journée. « Il a mentionné qu'il y a un besoin de gouvernance, ainsi qu'au niveau des connaissances urbaines et c'est ce qu'on va essayer de remplir le plus rapidement possible », a-t-elle ajouté.

Mme Henkel prend la place de Christiane Germain, qui n'était pas visée dans le rapport du bureau de l'inspecteur général (BIG), mais qui a préféré quitter dans la foulée de la controverse. Le maire Coderre affirme qu'il cherchait « une femme forte » pour la remplacer. Elle ne fera pas de « rubber stamping », a-t-il indiqué.

Rapport accablant

Le rapport du BIG a relevé des « irrégularités majeures » dans 12 contrats accordés depuis 2013 en lien avec la réfection de l'île Sainte-Hélène.

Baptisé Horizon 2017, ce grand projet de legs vise à souligner le 375e anniversaire de Montréal, ainsi que le 50e anniversaire d'Expo 67. Le projet prévoit la revitalisation de la Place des Nations, l'aménagement d'un « amphithéâtre naturel », la création d'une promenade riveraine et la construction d'une promenade centrale « en triangle » entre le métro, L'Homme de Calder et la Place des Nations.

Quatre contrats totalisant 7,75 millions, dont la préparation des plans et devis, ont été annulés, ce qui pourrait compromettre leur réalisation en temps pour les célébrations du 375e.

Le maire affirme qu'il veut prioriser le projet de l'amphithéâtre naturel. « Il y a des choses qu'on ne pourra pas compléter nécessairement, mais le message, ce n'est pas de dire on ne livrera pas la marchandise, le message c'est qu'on a tous les outils pour livrer la marchandise aujourd'hui », a indiqué M. Coderre.

Mme Henkel est nommée pour un mandat de trois ans. Femme d'affaires aguerrie, il s'agit de sa première expérience dans le secteur public.

Elle dit qu'elle mettra les bouchées doubles et se dit motivée par ce nouveau défi. « Je suis une citoyenne, voilà une belle occasion de laisser une marque et de dire j'ai participé à quelque chose de bien. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer