Un toit vert pour le métro

Le Conseil du patrimoine de Montréal a dû... (Photo: Rémi Lemée, Archives La Presse)

Agrandir

Le Conseil du patrimoine de Montréal a dû se prononcer sur le projet puisque la station a une valeur patrimoniale, notamment à cause de la verrière de Marcelle Ferron, «l'une des plus imposantes oeuvres d'art du métro», rappelle le Conseil dans l'avis favorable qu'il vient de rendre.

Photo: Rémi Lemée, Archives La Presse

Les toits verts se sont multipliés à Montréal dans les dernières années. Pourtant, aucun n'a jusqu'ici été aménagé sur une station de métro. Tout cela va changer avec l'agrandissement de la station Champ-de-Mars.

L'ajout devrait en effet être coiffé d'un toit végétal. Les travaux permettront par ailleurs de mettre en valeur l'imposante verrière de l'artiste Marcelle Ferron, selon un avis du Conseil du patrimoine de Montréal rendu public vendredi dernier.

Même si la Société de transport de Montréal est pour l'instant avare de commentaires, la porte-parole Odile Paradis a confirmé la nouvelle hier. Comme l'agrandissement de la station va empiéter sur le parc qui borde la station, la STM envisage d'aménager un toit végétal pour compenser.

«Les toits verts sont réputés pour les gains qu'ils permettent en matière de climatisation, a dit Mme Paradis. Mais ici, les gains seraient marginaux. C'est surtout une idée sympathique pour compenser la perte de verdure dans le parc.»

Il existe un petit toit vert à la station Angrignon, mais il n'est pas sur la station à proprement parler: il est plutôt sur une rallonge de la station qui sert de salle de contrôle.

La station Champ-de-Mars, située à la limite du Vieux-Montréal, doit être agrandie pour être reliée au futur CHUM par un tunnel.

La verrière de Ferron sera sauve

Le Conseil du patrimoine de Montréal a dû se prononcer sur le projet puisque la station a une valeur patrimoniale, notamment à cause de la verrière de Marcelle Ferron, «l'une des plus imposantes oeuvres d'art du métro», rappelle le Conseil dans l'avis favorable qu'il vient de rendre.

L'oeuvre de l'artiste, morte en 2001, est non seulement préservée dans le projet de la STM, mais elle est mise en valeur, souligne le Conseil du patrimoine. Un petit dépanneur qui porte ombrage en ce moment à une partie de la verrière sera en effet déplacé.

Deux ascenseurs seront par ailleurs installés dans la station pour permettre aux usagers à mobilité réduite d'accéder aux quais.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le prolongement du métro: la priorité

    Montréal

    Le prolongement du métro: la priorité

    Le prolongement du métro de Montréal devrait être «le chantier prioritaire», une «priorité incontournable» de la prochaine décennie, estime la... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer