Corps de Félix Desautels-Poirier retrouvé: soulagement pour ses proches

Félix Desautels-Poirier, 25 ans, s'était rendu avec des... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Félix Desautels-Poirier, 25 ans, s'était rendu avec des amis en Californie.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Magdaline Boutros
La Presse Canadienne

Dévastée, mais soulagée que le corps de son grand ami Félix Desautels-Poirier ait enfin été retrouvé, Rachel Lafontaine dit espérer que l'autopsie confirmera qu'il n'a pas été victime d'un acte criminel.

Pour l'instant, tout porte à croire que le jeune homme de 25 ans de Sherbrooke a perdu la vie dans un bête accident à la fin d'une soirée bien arrosée dans une réserve naturelle à Arcata, en Californie.

Lundi, le père de Félix, Jean-Paul Poirier, a lui-même retrouvé le corps de son fils, enseveli dans le marais situé tout juste à côté de l'endroit où il avait été vu pour la dernière fois.

«Je suis contente et triste à la fois que ce soit son père qui l'ait retrouvé», témoigne Rachel Lafontaine, jointe en Californie où elle participait aux recherches depuis deux semaines pour retrouver celui qu'elle considérait comme son grand frère.

Jean-Paul Poirier s'était rendu en Californie la semaine dernière pour participer aux recherches. «J'arrive même pas à imaginer c'est quoi être un père et retrouver son fils soi-même», laisse-t-elle tomber.

«Mais au moins, il a été retrouvé. (...) Je disais tout le temps que j'allais repartir avec lui», dit-elle dans un sanglot. «On était inséparable.»

Les deux amis avaient pris le chemin de la Californie il y a deux semaines pour assister à un spectacle de musique à Arcata, située à environ 500 kilomètres au nord de San Francisco.

À la fin d'une soirée où il a fait la fête avec un groupe d'amis, Félix Desautels-Poirier s'est endormi sur le sol près de sa tente.

Lorsque ses amis se sont réveillés le lendemain, Félix était introuvable, mais ses effets personnels étaient encore sur place, dont ses lunettes et son téléphone cellulaire.

«L'hypothèse pour l'instant, c'est qu'il a cherché son chemin vers la tente et au lieu de prendre le chemin, il a pris le marais», explique Rachel Lafontaine.

«Félix est tombé dedans, il est resté pris et il s'est noyé», souffle son amie, visiblement éprouvée par la tension des dernières semaines.

La famille attend maintenant les résultats de l'autopsie pour confirmer la thèse de l'accident.

«Il était juste à côté. Je comprends même pas comment on l'a pas retrouvé avant.»

Des chiens pisteurs et des drones avaient pourtant été mis à contribution pour fouiller le marais. «Il devait être bien enseveli», croit la jeune femme de 25 ans.

«Félix, c'était un gros nounours, se souvient-elle. Il était vraiment très, très, très apprécié par tous ses amis. Un peu fou fou à faire des niaiseries, mais c'était jamais malsain, jamais pour faire de mal à personne. Il était très amoureux de la vie.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer