Explosifs: un homme comparaîtra lundi au palais de justice

Les évacués devaient réintégrer leurs demeures progressivement, dimanche.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Les évacués devaient réintégrer leurs demeures progressivement, dimanche.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Un homme de 18 ans comparaîtra lundi au palais de justice de Montréal en lien avec une opération policière d'envergure qui a débuté samedi matin dans une résidence de l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville, à Montréal, où 19 engins possiblement explosifs ont été trouvés puis neutralisés.

L'individu, arrêté samedi matin au centre-ville de Montréal, sera accusé de possession de matériel explosif. Il a été rencontré à plusieurs reprises, dimanche, par les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Il pourrait éprouver des problèmes de santé mentale. Pour l'instant, il n'est pas déterminé si une évaluation psychologique sera demandée.

Un important périmètre de sécurité a été établi sur la rue Robertine-Barry depuis 9 h 30, samedi, et plusieurs résidants du secteur, forcés à quitter leur domicile au cours de la nuit, ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Ces derniers sont depuis revenus à leur domicile, alors que les membres du groupe d'intervention tactique du SPVM ont neutralisé l'ensemble des engins explosifs et fouillé la résidence afin d'assurer qu'aucun autre objet dangereux ne s'y trouvait.

Selon les premières informations établies par l'enquête, l'homme aurait agi seul et ne serait pas lié à aucune organisation criminelle. Il vivait chez ses parents.

Avec La Presse Canadienne




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer