Morts à cause de canards: l'accusée peut faire appel

Emma Czornobaj... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Emma Czornobaj

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Emma Czornobaj, cette jeune femme qui s'était arrêtée sur l'autoroute 30 pour sauver des canetons, pourra en appeler de sa condamnation pour la mort d'un motocycliste et de sa fille.

La juge de la Cour d'appel Marie St-Pierre a donné son aval à Mme Czornobaj mercredi matin, sans que les avocats aient à plaider. En fait, la Couronne ne s'est pas opposée à la requête pour permission d'appeler de Me Marc Labelle, avocat de la jeune femme.

Les observations sur la peine à imposer à Mme Czornobaj doivent se tenir le 19 septembre, devant la juge Éliane Perreault, qui a présidé le procès.

Au terme de son procès en juin dernier, Mme Czornobaj, 25 ans, a été déclarée coupable par un jury, de conduite dangereuse et négligence criminelle causant la mort de André Roy, 50 ans, et de sa fille Jessy, 16 ans, qui était passagère sur la moto. M. Roy n'avait pu éviter la voiture de Mme Czornobaj, qui était arrêtée dans la voie de gauche de l'autoroute 30 à Candiac, en début de soirée, le 27 juin 2010. 

Me Labelle compte demander à la Cour d'appel de se pencher sur la «situation particulière» de Mme Czornobaj. 

«Il y a un verdict de culpabilité alors qu'il n'y a aucun élément blâmable. Il n'y a aucune intention criminelle dans son cas. Et le jury a rendu un verdict de culpabilité parce que les directives, la façon dont les choses doivent se passer, en droit criminel canadien, mènent à ce genre de situation», a fait valoir Me Labelle en sortant de la salle d'audience, ce matin.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer