Shane Kenneth Maloney condamné à 4 ans de pénitencier

Shane Kenneth Maloney... (Photo La Presse)

Agrandir

Shane Kenneth Maloney

Photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Shane Kenneth Maloney a été condamné à quatre ans de pénitencier par la juge Sophie Bourque de la Cour Supérieure ce matin au palais de justice de Montreal.

Maloney, 39 ans, avait plaidé coupable à des accusations de gangstérisme, trafic de cocaïne et de possession d'armes et d'explosifs en février dernier.

Il est détenu depuis novembre 2012, à la suite de son arrestation dans le projet Loquace par lequel la Sûreté du Québec a démantelé un consortium de six individus, dont Maloney et leurs complices, qui auraient voulu s'accaparer du monopole de la distribution de cocaïne au Canada.

En réalité, la sentence totale de Maloney est de dix ans, mais en soustrayant la détention préventive, il lui reste quatre ans, un mois et deux semaines à purger. La juge Bourque a entériné une suggestion commune de la Poursuite, assurée par Me Philippe Vallières-Roland et de la Défense, assumée par Me Dominique Shoofey.Maloney est paraplégique à la suite d'un accident de moto survenu il y a plusieurs années et souffre de violents maux de dos. Pour l'élaboration de la peine, les parties ont notamment tenu compte des impacts de l'incarcération sur la santé physique et psychologique de Maloney, qui a passé la majorité de sa détention préventive à l'infirmerie du Centre de détention Rivière-des-Prairies, isolé des autres détenus. Maloney avait d'ailleurs présenté une requête en Cour Supérieure pour dénoncer ses conditions de détention.

La Poursuite a aussi tenu compte du fait que la preuve accumulée contre Maloney était circonstancielle et partielle, et reposait en grande partie sur les informations d'un agent civil qui était le bras droit de l'un des six autres membres du consortium, Frédéric Lavoie, et qui n'avait pas accès à toutes les informations concernant les cinq autres chefs présumés, dont Maloney. L'agent civil photographiait les messages qu'il échangeait avec Lavoie et d'autres suspects, et les transférait aux enquêteurs de la SQ.

Le jour de l'opération Loquace, la police a mis la main sur environ 2 millions de dollars en valeurs appartenant à Maloney. Environ la moitié de ces biens -une valeur d'un million de dollars- sera confisquée aux profits du Procureur général alors que l'autre moitié sera retournée à Maloney, dont son somptueux condo de L'Île-des-Soeurs. Le tout n'est cependant pas finalisé et ce volet de l'affaire a été reporté au 26 mai prochain.

Selon la police, Maloney est lié au crime organisé irlandais. Il avait été accusé et condamné pour menaces et intimidation dans l'affaire de l'enquêteur du SPVM battu au Mexique en janvier 2011. Plus de 130 personnes ont été accusées à la suite du Projet Loquace.

Frédéric Lavoie, considéré par la police comme une relation des Hells Angels de Québec, a été assassiné et démembré en mai 2014 en Colombie. Un autre des six membres du consortium, Timoleon Psiharis, a été tué en Grèce en 2013. Les autres, Rabih Alkhalil, Larry Amero et Mihale Leventis, sont toujours en attente de procès.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer