Bertrand Charest connaîtra son sort le 22 juin

Bertrand Charest fait face à 57 accusations de nature... (Dessin de cour réalisé par Mike McLaughlin)

Agrandir

Bertrand Charest fait face à 57 accusations de nature sexuelle à l'égard de 12 skieuses qu'il a entraînées entre 1991 et 1998.

Dessin de cour réalisé par Mike McLaughlin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ex-entraîneur de ski Bertrand Charest connaîtra son sort le 22 juin, en lien avec le procès pour crimes sexuels qu'il vient de subir à Saint-Jérôme. Les parties se sont réunies brièvement jeudi après-midi et ont convenu de diverses dates pour la suite des choses.

Le juge Sylvain Lépine a fait valoir qu'il n'avait pas de disponibilité dans un avenir plus ou moins rapproché pour entendre les plaidoiries, si bien que celles-ci seront faites par écrit. Du coup, la Couronne a demandé la transcription des journées d'audience, ce qui prendra un certain temps. Les parties devront remettre leurs plaidoiries au plus tard le 15 mai et auront jusqu'au 23 mai pour une réplique. Le juge rendra jugement le 22 juin. Il est à noter que la Couronne a renoncé à faire une contre-preuve sur une preuve présentée par la défense.

M. Charest a subi son procès en lien avec 57 accusations de nature sexuelle à l'égard de 12 skieuses qu'il a entraînées entre 1991 et 1998. Les plaignantes avaient entre 12 et 19 ans. Selon les témoignages entendus, il aurait eu des relations sexuelles complètes avec cinq d'entre elles, alors que celles-ci avaient entre 15 et 18 ans. Lui-même avait entre 26 et 32 ans au moment des faits allégués.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer