Un fraudeur de personnes âgées condamné à 5 ans de prison

André Westerhout... (PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM)

Agrandir

André Westerhout

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme de 31 ans qui a arnaqué des dizaines de personnes âgées de Montréal a été condamné jeudi à cinq ans de prison pour fraude, complot de fraude et trafic de bien criminellement obtenus. André Westerhout faisait partie d'un réseau criminel spécialisé dans les fraudes « grands-parents » démantelé par les policiers ce printemps.

André Westerhout est le premier suspect à écoper d'une peine de prison parmi la vingtaine de membres allégués de ce réseau criminel qui aurait fait 500 victimes dans la province, dont 350 à Montréal, depuis 2014. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait arrêté 23 personnes, le 25 mai dernier, principalement dans Hochelaga-Maisonneuve. 

Le groupe criminel opérait également ailleurs au Canada selon les enquêteurs du Module des fraudes générales de la Section des crimes économiques du SPVM. Leur enquête avait débuté en septembre 2015. 

La stratégie des fraudeurs était relativement simple : ceux-ci appelaient une personne âgée en tentant de se faire passer pour un petit-fils ou un proche. Si la victime mordait à l'hameçon, le fraudeur lui demandait alors un transfert d'argent, souvent pour une raison urgente.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer