L'ex-tireur d'élite Wali devant la cour pour ravoir ses armes

L'ex-tireur d'élite québécois Wali est connu pour être... (Photo Martin Leblanc, archives La Presse)

Agrandir

L'ex-tireur d'élite québécois Wali est connu pour être parti combattre le groupe État islamique l'an dernier.

Photo Martin Leblanc, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ex-tireur d'élite québécois Wali, connu pour être parti combattre le groupe État islamique l'an dernier, s'est fait saisir trois armes à feu préventivement par la Sûreté du Québec en juin dernier.

L'homme de 34 ans s'est présenté en cour lundi pour contester la requête en confiscation et devra y revenir dans quelques semaines. 

Les policiers étaient intervenus à son domicile, près de Québec, pour une dispute avec sa conjointe, avec laquelle il était en instance de séparation. Celle-ci a soutenu devant la cour que Wali l'avait intimidée pendant la dispute en jouant à mettre des munitions dans son arme, mais qu'il ne l'avait jamais menacée.

Wali a nié fermement les allégations de son ex-conjointe dans un message publié hier sur Facebook. « À aucun moment je n'ai "joué" avec mes armes, comme le mentionne le témoignage mensonger de mon ex-conjointe », écrit-il.

- Avec Le Soleil

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer