Accident à Granby: le bilan passe à quatre morts

Une série de collisions impliquant un camion-citerne et... (Photo Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Une série de collisions impliquant un camion-citerne et trois automobiles se sont succédé vers 18h, vendredi, pour une raison encore inconnue.

Photo Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux autres corps ont été extirpés, au cours de la journée de samedi, de la voiture qui a percuté un camion-citerne sur l'autoroute 10, près de Granby, en fin de journée vendredi. Le nombre total de victimes de cet accident passe donc à quatre.

Un premier corps a été retrouvé en soirée, vendredi. «Le véhicule a ensuite été transporté vers un endroit sécurisé», a expliqué Gino Paré, porte-parole à la Sûreté du Québec (SQ). «Un deuxième corps a été trouvé pendant la nuit. En fin d'avant-midi, on a trouvé une 3e personne. Puis, à 16 h, un quatrième corps a été repéré.»

L'identité des victimes, qui habitaient à Montréal, n'a pas été dévoilée. La raison de l'accident demeure elle aussi inconnue.

Une série de collisions

L'accident est survenu vers 18 h, vendredi. Une série de collisions impliquant un camion-citerne et trois automobiles se sont alors succédé. 

Suite à l'un des impacts, le camion-citerne s'est enflammé. Le camion-citerne a brûlé et une voiture a également été victime des flammes, selon Gino Paré. Ce sont les occupants de cette dernière voiture, vraisemblablement des membres d'une même famille, qui ont péri dans les flammes.

Un autre automobiliste a été gravement blessé dans l'accident, mais les autorités ne craignent pas pour sa vie. Il a été transporté au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Quant à la conductrice de la troisième voiture et au conducteur du camion-citerne, ils ont subi des chocs nerveux et des blessures mineures.

Selon Michel Guérin, un Granbyen habitant près du lieu de la collision, le conducteur du poids lourd s'exprimait avec une voix paniquée après l'accident. L'homme, qui souffre de blessures mineures et d'un choc nerveux, a supplié les services d'urgence de faire vite, racontant qu'un véhicule était coincé sous sa citerne et avait pris feu.

M. Guérin et sa conjointe ont aussi relaté qu'il y avait beaucoup de circulation sur l'autoroute 10 au moment de l'accident, possiblement en raison de travaux en cours sur le pont surplombant la rivière Yamaska, quelques kilomètres plus loin.

- Avec Philippe Teisceira-Lessard, La Presse, et Cynthia Laflamme, La Voix de l'Est

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer