Vaudreuil-Dorion: une mère accusée du meurtre de sa fille de 7 ans

La femme a tenté de mettre fin à... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

La femme a tenté de mettre fin à ses jours, mais a survécu aux graves blessures qu'elle s'est infligées. La mort de sa fille a été constatée à l'hôpital.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une mère a été accusée du meurtre prémédité de sa fille de 7 ans, jeudi soir, à Vaudreuil-Dorion, dans ce qui serait le premier drame familial à survenir au Québec depuis le début de l'année.

La femme a tenté de mettre fin à ses jours, mais a survécu aux graves blessures qu'elle s'est infligées. La mort de sa fille a été constatée à l'hôpital.

«Selon ce que l'on peut comprendre jusqu'à présent, ce serait la mère qui aurait agressé la petite fille, a indiqué Ronald McInnis, de la Sûreté du Québec (SQ). Par la suite, elle s'en serait prise à elle-même.»

Le meurtre de la petite Daniela se serait produit en soirée dans la résidence familiale d'un secteur résidentiel de Vaudreuil-Dorion, sur la rue Léo-Gravelle. Le père de famille, Roberto Cea Campo, a été transporté à l'hôpital pour un violent choc nerveux.

La mère sous sédation

Claudia Flores Jimenez, seule suspecte dans cette affaire, a reçu son congé de l'hôpital à Salaberry-de-Valleyfield, hier après-midi. Elle a pu comparaître par vidéoconférence et demeurera détenue pour tout le week-end avant de revenir en cour lundi.

M. Cea Campo, un ingénieur de formation, est considéré comme un témoin important dans l'enquête sur la mort de la fillette. «Il ne semble pas mis en cause pour le moment, a ajouté le policier. Par contre, si madame nous raconte une autre histoire...» Il était à la maison à l'arrivée des policiers, mais M. McInnis ne peut préciser s'il y était au moment des faits.

Le couple est marié depuis 2002. Il avait acquis la maison familiale de Vaudreuil-Dorion en 2007.

Sur place, hier, les voisins de la famille refusaient de parler aux médias. Le quartier de banlieue - tout près du Vieux-Vaudreuil - est constitué de jumelés d'apparence ordinaire.

La SQ avait installé son poste de commandement dans la petite rue envahie par les camions-satellites. Des spécialistes en scène de crime en tenue blanche faisaient l'aller-retour entre la scène de crime et leurs installations mobiles.

M. Cea Campo est administrateur d'un club de pilotes d'avions expérimentaux. Dans un bulletin d'information du club datant de 2012, il raconte avoir emmené la petite Daniela lors d'une expédition aérienne jusqu'en Ontario. Le père décrit sa fille comme enjouée et enthousiaste à l'idée de voler.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer