Le mafieux Francesco Del Balso arrêté après un braquage de domicile chez lui

Francesco Del Balso (au centre).... (PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE)

Agrandir

Francesco Del Balso (au centre).

PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Francesco Del Balso, 47 ans, un des six lieutenants du clan Rizzuto arrêtés et condamnés à la suite de l'opération Colisée en 2006, a été appréhendé hier après-midi, après un braquage à domicile survenu chez lui, dans le quartier Vimont à Laval, a appris La Presse.

Selon nos informations, Del Balso n'était pas dans sa résidence lors des événements, mais il ne portait plus son bracelet GPS, contrevenant ainsi à ses conditions de remise en liberté. Il a passé la nuit dans les geôles lavalloises.

Si les autorités décident de le retourner au pénitencier après cette affaire, Del Balso pourrait devoir témoigner une nouvelle fois devant un commissaire aux libérations conditionnelles avant de pouvoir recouvrer sa liberté.

Durant l'enquête Colisée, menée par la Gendarmerie Royale du Canada de 2002 à 2006, Del Balso, alias Chit, était responsable des paris en ligne de la mafia qui ont généré des profits de 27 millions de dollars en un an et demi. Il était également le patron de cellules d'importateurs qui ont corrompu des douanières et qui faisaient entrer la drogue par l'aéroport Montréal-Trudeau. C'est lui qui menace l'entrepreneur de céramique Martin Carrier de Québec lors d'une conversation enregistrée et présentée durant les travaux de la commission Charbonneau.

Del Balso a été condamné à 15 ans de pénitencier en 2008 pour gangstérisme et trafic de stupéfiants. Il a été libéré après avoir purgé les deux tiers de sa peine, sous de fortes conditions, en février 2016, mais a rapidement été retourné au pénitencier, pour sa protection, après le meurtre de son ancien associé Lorenzo Giordano, tué dans le stationnement d'un gym de Laval le premier mars 2016. Il a été de nouveau libéré dans les semaines suivantes, jusqu'à ce qu'il soit de nouveau arrêté hier.

Braquage à domicile

C'est vers 11h40 hier que deux individus se seraient présentés à sa résidence du quartier Vimont, alors que Del Balso était absent. Un des suspects aurait sonné à la porte et pointé une arme à la tête de la femme qui a répondu. Selon nos informations, un des membres de la famille serait parvenu à prévenir Del Balso qui aurait communiqué avec le 911.

Les suspects ont pris la fuite sans qu'aucun coup de feu ne soit tiré. Mais les policiers auraient rapidement obtenu une description du véhicule des suspects et le numéro de la plaque d'immatriculation, et l'ont localisé sur l'autoroute 440 Ouest. Le véhicule a été intercepté à l'angle de l'autoroute 13. Les suspects avaient avec eux un chien, probablement un pitbull qui aurait eu un comportement menaçant envers les policiers et ceux-ci l'ont abattu. Les suspects devraient comparaitre demain au Palais de justice de Laval pour être accusés notamment de braquage de domicile. Une arme et une cagoule auraient été retrouvées. On ignore si Del Balso était précisément visé par les suspects ou si ceux-ci ont ciblé la résidence pour une autre raison.

C'est la police de Laval qui conserve l'enquête sur cette affaire.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer