Un capitaine de l'armée fait face à 22 accusations, dont agression sexuelle

Le capitaine Grace, qui est membre du régiment... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le capitaine Grace, qui est membre du régiment Princess Patricia's Canadian Light Infantry, travaille au Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres près de Wainwright.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
WAINWRIGHT, Alb.

Un officier des Forces armées canadiennes en Alberta fait face à 22 accusations criminelles, notamment d'agression sexuelle avec une arme à feu.

Le capitaine Malcolm Grace, âgé de 45 ans, doit comparaître en Cour provinciale de l'Alberta à Wainwright, jeudi, pour une enquête préliminaire.

Il fait également face à des accusations de voies de fait, de séquestration, de menaces, d'avoir vaincu la résistance d'une personne et d'avoir pointé une arme à feu, entre autres.

L'identité de la personne qui a porté plainte contre lui est protégée par une ordonnance de non-publication.

Le capitaine Grace, qui est membre du régiment Princess Patricia's Canadian Light Infantry, travaille au Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres près de Wainwright.

Un porte-parole militaire a indiqué qu'après sa mise en accusation, le militaire avait été réaffecté dans une base à Edmonton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer