Libérations conditionnelles: nouvel échec pour l'ex-financier des Nomads

André Chouinard...

Agrandir

André Chouinard

Pour la deuxième fois en moins d'un an, l'ancien financier des Nomads, le défunt groupe d'élite des Hells Angels, André Chouinard, a échoué dans sa tentative d'obtenir des sorties de prison sans escorte, pour rencontrer sa famille.

Les commissaires Jacques Bouchard et Anne-Marie Asselin, de la Commission des libérations conditionnelles du Canada, qui ont entendu l'ex-motard en audience ce matin, considèrent que ce dernier est sur la bonne voie mais qu'un tel élargissement serait prématuré.

«Votre personnalité criminelle présente une structure complexe, bien ancrée, et qui nécessite toujours une approche thérapeutique importante afin de diminuer le risque que vous représentez», écrivent les commissaires dans leur décision.

Lors de sa dernière audience en juin 2013, Chouinard avait raconté en détails son ascension fulgurante et son association avec les Hells Angels.

Chouinard, qui avait des contacts directement en Colombie, était l'un des six principaux fournisseurs de cocaïne des Hells Angels durant la guerre des motards et rapportait à l'organisation des millions qui ont servi notamment à financer le conflit.

Il avait également été arrêté aux États-Unis pour une affaire de trafic de stupéfiants dans laquelle les policiers avaient trouvé, dans une glacière, dans une chambre d'hôtel, une somme de 2,5 millions de dollars qui n'a jamais été réclamée.

La Sûreté du Québec considère que Chouinard n'est plus membre des Hells Angels depuis 2010.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer