Valérie Plante promet d'être la «guerrière joyeuse» des Montréalais

«Cette ville appartient aux Montréalais et aux Montréalaises.... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

«Cette ville appartient aux Montréalais et aux Montréalaises. Si vous l'aimez comme je l'aime, je vous demande de vous impliquer. Si vous voulez y voir grandir vos enfants comme j'y vois grandir les miens, je vous demande de vous impliquer», a dit la première mairesse de l'histoire de Montréal Valérie Plante.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Morgan Lowrie
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

En promettant d'être la «guerrière joyeuse» des Montréalais, Valérie Plante a été officiellement assermentée jeudi à titre de première femme élue mairesse de Montréal en 375 ans d'histoire.

Valérie Plante a reçu une ovation dans la salle de bal du marché Bonsecours au moment où son nom a été prononcé à titre de 45e maire de la ville.

La nouvelle mairesse, qui a causé la surprise en récoltant plus de 51 pour cent des voix pour défaire le maire sortant Denis Coderre, le 5 novembre, a prononcé son serment d'office en même temps que ses collègues du conseil municipal.

Au moment de signer le registre officiel, Mme Plante, âgée de 43 ans, était accompagnée de son époux Pierre-Antoine Harvey et de ses deux fils.

Dans son discours, elle a énuméré ses cinq défis pour Montréal, soit la mobilité, la sécurité routière, les logements abordables, les services publics et le développement économique.

Elle a aussi mis en garde ses collègues du conseil que la ville ne leur appartient pas et elle a invité les citoyens à la prendre en main.

«Cette ville appartient aux Montréalais et aux Montréalaises. Si vous l'aimez comme je l'aime, je vous demande de vous impliquer. Si vous voulez y voir grandir vos enfants comme j'y vois grandir les miens, je vous demande de vous impliquer.»

«Montréal est faite de l'identité de ses quartiers, Montréal est faite des gens qui la composent. Ce sont ces deux richesses principales que je mettrai en valeur dans mon mandat.»

Valérie Plante a fait son entrée au conseil municipal en 2013 en tant que conseillère, puis a été nommée chef du parti Projet Montréal trois ans plus tard.

Le projet phare de sa campagne électorale était la construction d'une nouvelle ligne de métro reliant le nord-est de la ville au centre-ville.

Native de Rouyn-Noranda, Valérie Plante s'est installée à Montréal à l'âge de 19 ans où elle a obtenu des diplômes universitaires en anthropologie et en muséologie.

L'ex-maire Denis Coderre a tenu sa dernière conférence de presse mercredi dernier. Sa dernière activité publique a été de prendre part à une cérémonie du jour du Souvenir, samedi dernier, en compagnie de Valérie Plante.

Il a dit qu'il n'envisageait plus une vie en politique et il a écarté la possibilité d'un retour dans les médias d'information. M. Coderre a été animateur radiophonique à Montréal au début des années 1990.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer