Premier bain de foule pour la nouvelle mairesse Valérie Plante

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La nuit a été courte, mais la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante s'est quand même pointée tôt au métro Square-Victoria-OACI pour remercier les Montréalais de l'avoir élue, un peu comme Justin Trudeau l'avait fait au métro Jarry lors de son éclatante victoire.

Accompagnée d'une poignée d'élus et d'employés de Projet Montréal, certains aux yeux rougis au terme d'une nuit courte et festive, elle s'est prêtée au jeu des égoportraits et des accolades avec des électeurs. 

Puis, le ministre des Affaires municipales et de la Sécurité publique Martin Coiteux est descendu de son bureau sur la place pour lui offrir une visite surprise. 

«Dès que vous êtes prête, on va travailler ensemble», lui a promis le ministre, qui a noué un bon lien avec le maire sortant, Denis Coderre, lui octroyant le statut de métropole qu'il réclamait depuis longtemps. 

«C'est la journée de la nouvelle mairesse. Alors, je lui laisse sa journée, nous, on va se rencontrer très bientôt, on va discuter des dossiers de Montréal, des dossiers qui nous sont communs», a-t-il ajouté, ne voulant pas commenter plus amplement.

«On va discuter de notre passion pour Montréal», a enchaîné la nouvelle mairesse avant d'emprunter la rue Saint-Jacques, en direction de l'hôtel de ville. 

«J'ai voté pour vous», lui a affirmé un homme d'affaires croisé en chemin. 

«Il ne faut pas défaire ce qui a été fait. Et je voudrais vous demander une chose, considérez encore le retour des Expos», lui a demandé un homme croisé à la place d'Armes. 

«Ne vous inquiétez pas, je n'abandonne pas le projet. On les aime, nos amours», l'a-t-elle rassuré. 

En campagne, elle ne s'est jamais dite contre le retour du baseball à Montréal, mais elle a affirmé que si des fonds publics devaient y être investis, elle consulterait les Montréalais par référendum. 

Valérie Plante a aussi indiqué sur Twitter s'être entretenue ce matin avec le premier ministre Philippe Couillard. 

«(J'ai) hâte de travailler avec lui pour mettre en oeuvre notre vision d'une métropole forte», a-t-elle gazouillé.

Un autre ministre libéral, Gaétan Barrette, a réagi à l'élection de la nouvelle mairesse de Montréal. 

«La démocratie s'est exprimée. Deux candidats ont fait une campagne électorale d'une façon tout à fait honnête, juste, équitable. Il y a une vainqueur. C'est historique. Bravo. Je vous souhaite une bonne carrière, un bon mandat, Mme Plante», a-t-il dit. 

- Avec la collaboration de Caroline Touzin




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer