Même Denis Coderre n'échappe pas à la congestion

Prisonnier d'un bouchon de circulation, Denis Coderre est... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Prisonnier d'un bouchon de circulation, Denis Coderre est arrivé hier matin avec 25 minutes de retard à une entrevue au micro de l'animateur de radio Paul Arcand.

Photo David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même Denis Coderre n'échappe pas à la congestion routière. Prisonnier d'un bouchon de circulation, le maire sortant est arrivé hier matin avec 25 minutes de retard à une entrevue au micro de l'animateur de radio Paul Arcand.

« La meilleure façon de comprendre, c'est d'être sur le terrain », a dit en rigolant Denis Coderre en début d'entrevue.

En pleine campagne électorale afin d'obtenir un deuxième mandat, le maire sortant était allé rencontrer des citoyens de l'Ouest-de-l'Île plus tôt en matinée, avant de prendre le chemin du centre-ville, où se trouvent les studios de Cogeco. Un bouchon de circulation inattendu sur le boulevard Gouin et l'habituelle congestion de l'autoroute Décarie ont toutefois bousculé ses plans. L'entrevue qui devait avoir lieu à 8 h 50 a ainsi dû être repoussée à 9 h 15 en raison de son retard.

Paul Arcand a profité de cette mésaventure pour questionner Denis Coderre sur sa gestion des chantiers, seulement 20 % des Montréalais se disant satisfaits, selon un récent sondage CROP/Radio-Canada. « Avec l'ensemble des travaux qu'on a à faire, je peux comprendre l'impatience des gens, leur frustration », a répondu le maire sortant, invitant toutefois les citoyens à la patience.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer