Pont Champlain: des «expropriations en catimini», dénonce le NPD

Vue de la rue May, où des propriétaires... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Vue de la rue May, où des propriétaires devront être expropriés pour la construction du nouveau pont Champlain.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Helen Moka
La Presse Canadienne
Montréal

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) reproche au gouvernement Harper de «procéder à des expropriations en catimini» après avoir dit que cela ne serait pas nécessaire pour la construction de la structure qui remplacera le pont Champlain entre Montréal et sa rive sud.

C'est du moins ce que soutient le député fédéral de Brossard-La Prairie et porte-parole du NPD en matière de transport, Hoang Mai.

En entrevue à La Presse Canadienne samedi, M. Mai a reproché au ministre fédéral de l'Infrastructure, Denis Lebel, d'avoir joué sur les mots alors qu'il annonçait vendredi que des négociations étaient en cours avec les propriétaires de 16 résidences pour l'acquisition de leur terrain.

M. Mai est allé à la rencontre de ces résidants de l'arrondissement Verdun à Montréal, samedi, «encore sous le choc». Il a expliqué que ces personnes ont reçu une lettre cette semaine, dont certains vendredi alors que le ministre Lebel présentait le concept retenu pour le nouveau pont. Cette lettre d'Ottawa les invite à communiquer avec le gouvernement fédéral pour amorcer les négociations de vente de leur terrain.

Hoang Mai, qui affirme avoir lu la lettre, dit qu'elle donne à ces propriétaires idéalement jusqu'à septembre, ou tout au plus jusqu'à juillet l'an prochain, pour quitter les lieux.

M. Mai ne comprend pas cette façon de faire alors que Transports Canada assurait, lors des consultations publiques sur le projet il y a environ un an, qu'aucune expropriation ne serait nécessaire. Les personnes qu'il a rencontrées ont même qualifié de «sauvage» la façon de faire du fédéral dans ce dossier.

Même le maire de l'arrondissement, Jean-Francois Parenteau, s'est rendu sur place sur la rue May, samedi, où sont situés les terrains convoités. Le maire Parenteau n'avait pas encore rappelé La Presse Canadienne au moment de mettre sous presse en fin d'après-midi.

Vendredi, le ministre Lebel a indiqué que le nouveau pont comptera six voies avec accotement pour la circulation automobile, une travée centrale pour le transport en commun et une travée sur le côté est pour les piétons et cyclistes.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer