Élections: qui sont vos candidats?

Le parlement de Québec, où siège l'Assemblée nationale.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le parlement de Québec, où siège l'Assemblée nationale.

Photothèque Le Soleil

Pas moins de 815 candidats sollicitent votre appui le 7 avril prochain. Voterez-vous pour un avocat, un entrepreneur, un économiste ? Et pourquoi pas un gardien de prison, un chocolatier ou le commis à votre poissonnerie ? Voici le portrait-robot des candidats aux élections.

Avocats vs entrepreneurs vs diplômés

Le Parti libéral est la formation alignant le plus d'avocats dans ses rangs, soit 20, contre 7 au PQ et 6 à la CAQ. Celle-ci peut se targuer de présenter aux électeurs le plus grand nombre d'entrepreneurs, avec 25. Le Parti québécois peut pour sa part se vanter de compter pas moins de 30 détenteurs de maîtrise parmi ses candidats.

Preuve que tous les chemins mènent à la politique, voici quelques professions plus inusitées parmi les candidats.

>Au Parti libéral du Québec

3 médecins

2 pharmaciens

3 policiers

1 gardien de prison

1 producteur laitier (aussi éleveur de pur-sang)

> À la Coalition avenir Québec

12 enseignants

5 étudiants

1 chocolatier

> Au Parti québécois

1 milliardaire (a-t-on besoin de le nommer ?)

1 commis dans une poissonnerie

1 moniteur de terrain de jeu (aussi sergent dans les cadets)

Les tiers partis en baisse

Malgré le nombre élevé de candidatures aux élections du 7 avril, on est tout de même loin du sommet atteint en 2012 alors que 894 personnes briguaient l'un des 125 sièges en jeu. Cette baisse du nombre de candidatures est essentiellement attribuable aux tiers partis, qui ont pour la plupart vu leurs rangs fondre depuis le dernier scrutin.

Candidatures 2012 comparées à 2014

Indépendants: de 46 à 11

Parti vert: de 66 à 44

Union citoyenne du Québec: de 20 à 1

Équipe autonomiste: de 17 à 5

En chiffres

16
Nombre de circonscriptions, sur 125, dans lesquelles on compte davantage de candidates que de candidats.
15
Nombre de circonscriptions où l'on ne dénombre aucune candidature féminine.
0
Aucune circonscription ne compte que des candidatures féminines, des hommes se présentant partout au Québec.

Des candidats plus jeunes

Alors qu'on parle de plus en plus du vieillissement de la population, l'âge moyen des candidats a diminué pour la première fois depuis 1998. Les candidats à l'élection du 7 avril ont en moyenne 42,9 ans, contre un peu plus de 44 ans en 2012. Phénomène encourageant, c'est même dans la tranche des 18-29 ans qu'on compte cette année le plus de candidats, soit 190.

Âge moyen des principaux partis

CAQ 44 ans

QS 44 ans

PQ 49 ans

PLQ 50 ans

Les femmes encore peu représentées

Le nombre de candidatures féminines a légèrement augmenté par rapport à 2012, mais le Québec reste loin de la parité hommes-femmes. Un seul parti a présenté autant de candidats des deux sexes, soit Québec solidaire. Des principaux partis, la Coalition avenir Québec est la formation alignant le moins de candidates, avec seulement 28 sur 122. Le nombre de femmes a reculé au Parti libéral, qui n'en présente que 35 cette année, contre 48 en 2012. À l'inverse, le Parti québécois a présenté 46 candidates, contre 35 il y a 18 mois.

Fait à souligner, très peu de femmes se présentent au sein des tiers partis. Par exemple, le Parti conservateur d'Adrien Pouliot compte seulement 8 femmes sur 60 candidatures.

Part des candidatures de femmes

1998: 21,8 %

2003: 26,8 %

2007: 31,2 %

2008: 31,0 %

2012: 28,5 %

2014: 29,6 %




la boite:2512870:box

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer